3ième semaine déchets réduits en janvier

Cette semaine, ayant eu une visite de l’étranger, mon action a été quelque peu bousculée, mais sans jouer la rabat joie vis à vis de mon hôte, j’ai pu malgré tout continuer: Lire la suite « 3ième semaine déchets réduits en janvier »

Publicités

Déchets réduits en janvier

Passée la période de préparation mentale qui, il faut bien le dire était emplie d’incertitudes et même de trac, je suis soulagée de constater que ce n’était pas justifié; j’étais archi-motivée par un tiroir à sacs plastique en indigestion chronique menaçant de refoulement.

Ci dessous:

1)Bref aperçu de la démarche au quotidien

2)Bilan des économies réalisées que je ne reproduirait ensuite en totalité qu’en fin de mois pour plus de légèreté. Eh oui, quand on a abusé, la réduction peut s’avérer lourde!

1)Déjà, mon foyer, pas toujours coopératif…, ne gaspille absolument aucune denrée alimentaire, achats en fonction des besoins, les restes se gardant au frais ou au congélateur (pratique quand on a pas envie de bouger de chez soi-)) et les périssables son consommés du + au -. Les déchets verts vont au compost pour le jardin et les plantes.

Idem toujours dans la voiture ou sur moi 2 ou 3 cabas plastique en prévision d’achats réguliers ou impromptus.

Pour commencer, j’ai gardé quelques emballages susceptibles de me reservir: bocaux divers, bacs à glace, pots de laitages, sacs en plastique, en papier solide, bouteille à large goulot etc pour compléter mon Tupperware et suivant les besoins prévus.

Exit rouleaux de Sopalin (je garde 1 précieusement en cas de coup dur-))remplacé par serviettes et torchons.

Thé remplacé parfois par des tisanes de sauge, thym, menthe, romarin du jardin.

Disques à démaquiller par lingette réutilisable moins agressive que les éponges et plus faciles à sécher.

Baisse de consommation de certain produits addictifs, moi c’est le chocolat…ou du moins son sucre… mais aussi confiture parfois remplacée par du fait maison moitié moins sucrée dans pot récupéré.

A la pesée fruits/légumes étiquette à coller directement dessus quand c’est possible comme bananes un pamplemousse etc, sinon plusieurs légumes avec tickets sur même sac.

Remplacé boîtes de légumes par légumes secs au détail, de sardines par une plus grande quantité cuites au four et conservées au frigo avec vinaigre, huile et aromates.

Au souk rapporté cartons d’œufs dont la moitié réutilisée avec de bons petits œufs beldi.

En conclusion: lutte pour refuser sacs; être plus rapide que l’ombre du commerçant, ce qui n’est pas chose facile sans entraînement, explications circonstanciées soumises à accord, mais: opportunités de discussions et gain de temps à ne pas défaire le nœud des sacs légumes à la maison-), ceux qui vivent à Agadir voient ce que je veux dire.. Désencombrement du tiroir et réduction du tri à venir-)

2)Bilan Eco de la semaine:

sacs de supermarché: 9

sacs de fruits/légumes: 12

cartons œufs: 6

pots verre: 3

emballage chocolat: 3

bouteilles bière Flag consignée: 6

cartons pâtisserie+feuille alu: 2

rouleaux de Sopalin/                                                                                               papier ménage avec emballage: 2

paquet disque à démaquiller: 1

boîtes conserve légumes: 2

paquet de biscuits: 1

À la semaine prochaine

Laisser un commentaire