BIO SUISSE: UN LABEL à SUIVRE

Le Bio à l’échelle européenne

En pourcentage des surfaces agricoles:

Autriche                          20%

Suède                               17%

Estonie                            16%

République tchèque      14%

Suisse                                13%

Moyenne UE                    6,2%

Malte, l’Irlande et la Roumanie moins de 2%.

Plus de la moitié de la superficie totale de culture biologique dans l’UE (52%) se trouve en Espagne, Italie, France et Allemagne avec un bémol, ceux sont  ces pays qui ont une superficie cultivable relative importante dans l’UE.

Depuis 2010, la superficie consacrée à l’agriculture biologique en Europe a augmenté de presque 2 millions d’hectares (+21,1%).

 

En Suisse

Depuis 2010 les surfaces dédiées au bio ont progressé de 22,9% à 136’287 hectares. En 2016 il représentait 8,4% du marché alimentaire suisse.

Ats/Eurostat 2015-2016

Répartition du Bio en suisse :

Carte agriculture Bio suisse

 Cette carte montre que déjà la progression était très marquée d’Ouest vers l’Est jusqu’au maximum, une  « petite Suisse miniature » orientale et archi verte.

Côté distributeurs, la concurrence est toujours de rigueur entre les 2 premières enseignes de grande distribution COOP et MIGROS

Le groupe Coop a annoncé avoir réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 1,4 milliard de francs (+10,7%) (ou 13 avec 1,3 selon le mode de calcul) et compte presque doubler cette part dans les 7 années, grâce aux seuls produits bio et ambitionne d’atteindre les 2 milliards en 2025.

Ces cinq dernières années, le groupe Migros a presque doublé la vente de ses produits biologiques, avec 808 millions de chiffre d’affaires en 2016.

Source: Rts info 

Ces 2 enseignes que les suisses se disputent, sauf quand ils vont en France s’approvisionner à moindre coût…quoique aujourd’hui l’euro a grimpé à 1,17 chf, sont en perpétuelle concurrence, qui innove ? qui suit ? tantôt l’un tantôt l’autre et les idées ne manquent pas, elles se multiplient donc régulièrement par deux.

Un exemple phare est le magazine hebdomadaire de chacun d’eux conçu pour être un support publicitaire, il devient mine d’information sur les nouveautés notamment en matière de développement durable.

A cette heure, le match est avantage COOP avec son propre label bio naturaplan (zut, j’étais plus MIGROS-( )) dont le slogan parlant et chantant : « MIGROS : Naturel’ment ! »

En effet la lauréate ne propose que des produits labellisés Suisse aux normes plus strictes que celles de l’UE plus facilement proposées par la MIGROS.

Un aperçu des critères des principaux labels :Résultat de recherche d'images pour "bio suisse"

Autres critères car c’est en combinant ci-dessus et ci-dessous que la suisse s’offre une ligne de conduite archi-bordée:

Produits » indigènes »

– Pas de sous label au sein d’une même exploitation, tout Bio

– Priorité produits Suisses

– 7% des terres doivent favoriser la biodiversité* par des rotations de cultures et des bandes en friche

– Pas de chauffage des serres, seulement maintien hors gel

Produits importés

– Transport avion interdit

– Pas de défrichement

– Utilisation durable de l’eau

*On commence à revoir des coquelicots papillons libellules et de nouvelles surprises à venir en Suisse

Cependant toujours de l’huile de palme dans la majorité des produits comme les biscuits

Et au Maroc, ou en est-on?

Du Bio à tout-va

Sur le marché marocain, l’on assiste actuellement à une utilisation à tout-va de l’appellation Bio. Confondue avec les labels «Beldi», ou encore «naturel» ou «paysan», l’appellation Bio est souvent attribuée à des produits, qui ne respectent pas le processus ni le cahier des charges. En effet, l’agriculture biologique va beaucoup plus loin que produire sans pesticide. Elle répond à un cahier des charges strict, avec des impératifs de traçabilité des produits et intrants, obligation d’utiliser des semences biologiques, utilisation de variétés locales…Une fois la loi entrée en vigueur avec tous ces textes d’application, tout opérateur qui apposera le logo Bio sur un produit non certifié ou qui fera la publicité mensongère d’un produit qui n’est pas réellement Bio s’exposera à une amende qui peut aller jusqu’à 50.000 DH. Un organisme non agréé par l’Etat, qui certifie les produits Bio sera exposé à payer une amende qui peut aller jusqu’à 100.000 DH. Le contrôle de l’étiquetage, notamment le logo Bio sera effectué par l’ONSSA.

La filière en chiffres

L’agriculture Bio représente:

  • 136,3 millions de DH  de chiffre d’affaires à l’export en 2016, pour environ 10.250 tonnes de produits Bio
  • 8.000 ha de superficie cultivée et 1.300 ha en cours de conversion vers le Bio.
  • La production est d’environ 80.000 tonnes dont 12.000 produits frais et transformés à l’export.
  • 165.000 ha en plantes spontanées (représentées essentiellement par la forêt, de l’arganier, des plantes aromatiques et médicinales).
  • 116 producteurs certifiés ou en cours de certification (ou en cours de conversion).

     Source : l’économiste

A l’échelle de la région du Sud-Ouest, Souss-Massa, on constate une offre grandissante de ces produits tant attendus.

Rien qu’aux environs d’Agadir on dénombre une demi douzaine de fermes:

– Ferme de khenfouf tout au Sud près de Sidi Ifni

– Ferme du Sud

Ferme de Takkat

– Ferme de Ouled Teima 45 km Ouest Agadir

Ferme akemrane à 20 km de Taroudant

Elles fournissent en vrac mais surtout sous forme de cabas, activité à laquelle je me suis livrée de 2009 à 2012 pour le personnel d’une multinationale dans le canton de Genève.

Mais revenons à Agadir, ces producteurs souvent modestes ne peuvent pas tous se payer la certification, marque de confiance vu la proximité ; on peut aussi se rendre compte sur place et bénéficier de visites guidées passionnées et passionnantes. Autre preuve de « bonne culture », un invité surprise au lavage: jamais trouvé dans les légumes « conventionnels » un petit insecte, escargot ou ver sauvé de la noyade; les âmes raisonnables relâcheront ce « label vivant » de la nature dans la nature.

Enfin, les magasins Marjane ont depuis peu un petit rayon de fruits/légumes bios certifiés CCPB Maroc

 

 

 

Publicités