Protection intégrée et bio contrôle à Agadir

Symposium de l’ AMPP 19-20-21 Juin 2018 au Palais des Roses d’Agadir

Résultat de recherche d'images pour "agrimaroc protection plantes"

« PROTECTION INTEGREE & BIOCONTROLE EN CULTURES HORTICOLES ET ARBORICULTURE »

Ce 1er Symposium de l’Association Marocaine de Protection des Plantes, AMPP, riche d’ un programme d’experts internationaux a eu lieu ce 19 Juin pour 3 jours à l’hôtel Palais des Roses d’Agadir. Cette rencontre avait pour but de passer en revue les enjeux, l’utilisation et la législation dans le domaine de la protection des plantes, bio pesticides ( plantes attractives ou répulsives, extraits végétaux, huiles essentielles, insectes ) contre les maladies. Avec en clôture, une visite terrain à l’APEFEL. 

Car en effet, on parle souvent des ravageurs des cultures souvent insectes, champignons versus le remède chimique en laissant trop souvent de côté le potentiel présent dans la nature qui ne demande qu’à faire le travail en harmonie avec elle-même et sans les boîtes en plastique avec une tête de mort.

Pour la revue électronique en sciences de l’environnement vertigo, 

« la lutte biologique, une méthode utilisant des ennemis naturels afin de contrôler les populations de ravageurs. Cependant, le potentiel de ces ennemis présents dans l’écosystème est souvent sous-exploité. Plus particulièrement dans le cadre de la pomiculture au Québec, l’exemple d’une punaise prédatrice d’acariens phytophages démontre le chemin encore à parcourir pour maîtriser les ressources à notre portée de mains afin de les mettre à profit. »

« La lutte intégrée est une stratégie élaborée pour contrôler des organismes ravageurs en utilisant tous les moyens possibles et compatibles entre eux afin de maintenir ces ravageurs sous un seuil économique acceptable (Dent, 1995). Les ravageurs ici considérés peuvent être des oiseaux, rongeurs, acariens, insectes, nématodes, champignons, bactéries ou virus, cependant nos exemples traiteront plus particulièrement des insectes et acariens. Les moyens mis en oeuvre pour réduire l’activité des ravageurs ciblés font appel à des méthodes pluridisciplinaires pour développer une véritable stratégie de lutte viable du point de vue socioéconomique. Cette méthode est un mélange de réflexion associée aux connaissances des différentes disciplines suivantes : l’entomologie, la nématologie, la phytopathologie et la malherbologie (Figure 1). »

 

Personnellement une visite à l’Omnium Agricole du Souss de la région d’Agadir, la SAOAS, en son département d’élevage/import d’ insectes auxiliaires contre les ravageurs agricoles principalement en maraîchage m’a permis de réaliser une expérience de lutte intégrée dans mon mini potager. Même en m’y prenant un peut tard par rapport à l’évolution de la maladie, les résultats ont été probants et surtout !quelle sensation! de lâcher œufs et insectes sur les quelques plans de tomate infestés d’ aleurode-mouche blanche et de voire ces petits êtres verts, (couleur et tendance), s’activer consciencieusement.

SAOAS auxiliaires

Ci-dessous boîtes des larves/insectes contre mouche blanche de la tomate et du poivron :

+nesidiocoris tenuis : petit insecte vert, -sensible que les autres, activité probable 10/15 jours

+eretmocerus eremicus : petits œufs blancs, 3/5 jours

+encarsia formosa : œufs noirs, 3/5 jours il parasite, a besoin de l’œuf de sa proie pour se développer

Ces petites bêtes vont manger ça –>

aleurode tomate

Pour donner ça–>

Tomates cerises

Après récolte et direct sur l’emplacement de la tomate en question –>graines de poivron, + vermicompost d’olive, culture fragile aussi par rapport à ce même prédateur,

–>aucune attaque, ce pied comme les autres, est chargé de 4 unités  >*..*<

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s