Protection intégrée et bio contrôle à Agadir

Symposium de l’ AMPP 19-20-21 Juin 2018 au Palais des Roses d’Agadir

Résultat de recherche d'images pour "agrimaroc protection plantes"

« PROTECTION INTEGREE & BIOCONTROLE EN CULTURES HORTICOLES ET ARBORICULTURE »

Ce 1er Symposium de l’Association Marocaine de Protection des Plantes, AMPP, riche d’ un programme d’experts internationaux a eu lieu ce 19 Juin pour 3 jours à l’hôtel Palais des Roses d’Agadir. Cette rencontre avait pour but de passer en revue les enjeux, l’utilisation et la législation dans le domaine de la protection des plantes, bio pesticides ( plantes attractives ou répulsives, extraits végétaux, huiles essentielles, insectes ) contre les maladies. Avec en clôture, une visite terrain à l’APEFEL. 

Car en effet, on parle souvent des ravageurs des cultures souvent insectes, champignons versus le remède chimique en laissant trop souvent de côté le potentiel présent dans la nature qui ne demande qu’à faire le travail en harmonie avec elle-même et sans les boîtes en plastique avec une tête de mort.

Pour la revue électronique en sciences de l’environnement vertigo, 

« la lutte biologique, une méthode utilisant des ennemis naturels afin de contrôler les populations de ravageurs. Cependant, le potentiel de ces ennemis présents dans l’écosystème est souvent sous-exploité. Plus particulièrement dans le cadre de la pomiculture au Québec, l’exemple d’une punaise prédatrice d’acariens phytophages démontre le chemin encore à parcourir pour maîtriser les ressources à notre portée de mains afin de les mettre à profit. »

« La lutte intégrée est une stratégie élaborée pour contrôler des organismes ravageurs en utilisant tous les moyens possibles et compatibles entre eux afin de maintenir ces ravageurs sous un seuil économique acceptable (Dent, 1995). Les ravageurs ici considérés peuvent être des oiseaux, rongeurs, acariens, insectes, nématodes, champignons, bactéries ou virus, cependant nos exemples traiteront plus particulièrement des insectes et acariens. Les moyens mis en oeuvre pour réduire l’activité des ravageurs ciblés font appel à des méthodes pluridisciplinaires pour développer une véritable stratégie de lutte viable du point de vue socioéconomique. Cette méthode est un mélange de réflexion associée aux connaissances des différentes disciplines suivantes : l’entomologie, la nématologie, la phytopathologie et la malherbologie (Figure 1). »

 

Personnellement une visite à l’Omnium Agricole du Souss de la région d’Agadir, la SAOAS, en son département d’élevage/import d’ insectes auxiliaires contre les ravageurs agricoles principalement en maraîchage m’a permis de réaliser une expérience de lutte intégrée dans mon mini potager. Même en m’y prenant un peut tard par rapport à l’évolution de la maladie, les résultats ont été probants et surtout !quelle sensation! de lâcher œufs et insectes sur les quelques plans de tomate infestés d’ aleurode-mouche blanche et de voire ces petits êtres verts, (couleur et tendance), s’activer consciencieusement.

SAOAS auxiliaires

Ci-dessous boîtes des larves/insectes contre mouche blanche de la tomate et du poivron :

+nesidiocoris tenuis : petit insecte vert, -sensible que les autres, activité probable 10/15 jours

+eretmocerus eremicus : petits œufs blancs, 3/5 jours

+encarsia formosa : œufs noirs, 3/5 jours il parasite, a besoin de l’œuf de sa proie pour se développer

Ces petites bêtes vont manger ça –>

aleurode tomate

Pour donner ça–>

Tomates cerises

Après récolte et direct sur l’emplacement de la tomate en question –>graines de poivron, + vermicompost d’olive, culture fragile aussi par rapport à ce même prédateur,

–>aucune attaque, ce pied comme les autres, est chargé de 4 unités  >*..*<

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

La STEP, station d’épuration des eaux usées de l’hôtel Ibis de Meknès

A Meknès, l’hôtel Ibis Moussafir (signifiant voyageur en arabe) porte bien son nom. A l’instar des autres structures de l’enseigne, elle est située à proximité de la gare, parfois de la gare routière ; celui de Marrakech fait coup double il est entre les deux. Une très pertinente localisation  encourageant l’usage du train et facilitant le repérage du point de destination par rapport à la gare que l’on y vienne en voiture, train ou bus.

Cet hôtel 3 étoiles de 104 chambres qui a ouvert le 1er août 2001 bénéficie d’une situation pratique entre le centre ville et l’ancienne medina ainsi que d’une charmante vue sur cette dernière.

C’est en discutant bien auparavant avec la direction de l’Ibis d’Agadir au sujet de ses multiples actions environnementales   engagées par la chaine du groupe Accord que j’ai été informée de la particularité de l’hôtel de Meknès ; j’ai pu m’en rendre compte lors de mon passage ce mois-ci.

En effet, il est le premier de l’enseigne à être équipé à la fois de panneaux solaires thermiques (4 000 l ou 4 m3/jour) et d’une station d’épuration ce qui est osé et plus rare pour un hôtel que pour une municipalité.

Il rentre alors dans le cadre de l’expansion marocaine en la matière, 70 unités au Maroc en 2013 d’après le journal la Vie éco ; à Marrakech 18 golf partenaires participent au réseau de distribution tout en en bénéficiant pour leur arrosage devenu plus respectueux de l’environnement.

A l’Ibis de Meknès, depuis 2001, panneaux solaires de préchauffage d’eau chaude sanitaire (sinon gaz) et traitement des eaux permettent d’arroser le parc en saison sèche tout en épargnant l’eau de la ville et de la nappe en période péri estivale de stress hydrique. Mustapha en est le responsable technique.

 

Dans un coin du parc, camouflé par des haies touffues et dans les mêmes tons, on est presque surpris par les 6 postes enterrés que l’on perçoit à peine:

1-poste en aval (bloc carré), pompe dégrilleur qui retire le + gros des déchets moteur réducteur solvant désablage, déshuilage avec bulles air—>huiles en surface

2-aérateurs, traitement biologique, homogénéisation, on y introduit la juste quantité d’oxygène pour le métabolisme et le développement des bactéries

3-clarification, pompe à décantation-filtration d’une partie, le reste vers l’oued

bactérie et matière reste stockée, boues raclées

4-déchets vers silo à boue avec sprinkler qui récupère les engrais espaces verts

5-photo bio grand bassin ou tourne jet d’eau

6-bassin stocke avec chlore, pompe doseuse calcule en fonction des besoins

Cette eau récupérée sert au nettoyage du parking et des extérieurs, à l’arrosage mais aussi et surtout on recherche la baisse de consommation de l’ eau en général.

Une visite didactique en dessin:

epuratus-step-pretraitement.PNG

epuratus-step-le-traitement-biologique.PNG

epuratus-step-clarification.PNG

epuratus-10m.PNG

clarifix-step-BD-01E.PNG

igepac.com

En gardant toujours à l’esprit que tout ce que nous rejetons partout, se déversera dans la nature. Depuis la maison mais aussi en extérieur et particulièrement « les grilles d’égout » baptisées ainsi à tort car en réalité destinées à évacuer les eaux de pluie.. Essayer de réduire ses rejets en quantité et en toxicité, par exemple balayage, moins de lavage du sol surtout en extérieur, moins de produit, ou lavage à l’eau doit nous aider à

réduire la charge d’empoisonnement de la nature

 

Faites un bon pas en avant avec la tong recyclée.

La Tong

Elle est non seulement réutilisée telle la bicyclette, la cafetière, le cabas, le caddye…mais elle peut aussi faire partie des accessoires de mode : claquettes en deçà de l’Atlantique, flip flops au-delà. En été ou sous les tropiques, exit chaussettes et godasses pour les enfiler, facile agréables et pratiques,  glamour aussi parfois.

Mais on la retrouve trop souvent dans les monumentaux déchets plastique dans la nature et sur les plages. Monumentaux et en croissance, presque 500 millions de paires vendues chaque année dans le monde par les 2 leaders brésiliens, Ipanema et Havaianas et c’est pas fini…

Heureusement une marque joue la carte du produit en matière PVC recyclée, la reine : Ipanema, la marque du groupe Grendene fabrique presque 250 millions de paires par an d’une ressource déduite du fardeau de pollution environnementale

Deux exemples de recyclage dans le monde :

-En France aussi on s’en occupe. Du recyclé Décathlon en propose aussi : « Les tongs de marque Rider sont conçues pour le bien-être des athlètes après l’effort. Elles sont produites à partir de matériaux recyclés et sont elles-mêmes recyclables ce qui a fait leur succès immédiat en plus de la grande diversité de modèles et de plusieurs innovations dans le domaine… Décathlon.fr/tongs-rider

-Au Kenya aussi adoptezuneordure.fr,articles d’art à base de tongs recyclées

Mais revenons aux brésiliennes, plus précisément l’autre, la concurrente : Havaianas, ouest-france.fr que l’on distingue par le drapeau globe bleu sur la bride, marque du groupe Apargatas en fabrique 200 millions. Elle n’a pas encore joué la carte du recyclage et continue à fabriquer à partir de nouvelle matière première  polluant sans avoir au préalable dépollué…

En termes de vente, c’est Ipanema qui enregistre la plus forte progression, certainement grâce à ses  engagements écologiques : recyclage de matière mais aussi d’eau (car le processus en consomme) et plus encore avec des actions concrètes et bénéfiques en faveur de l’environnement : « Depuis plus de trente ans, ces questions sont au cœur de notre développement » rappelle Alexandre Turra Gastaldello. « Nous avons toujours été en avance sur les législations en la matière. Il en va de notre soutenabilité. Près de 100 000 personnes vivent grâce à notre groupe ». En 2010, cet engagement passe par l’association Tamar qui, parrainée par Grendene et Gisele Bündchen, œuvre à la sauvegarde des tortues marines

Depuis quatre ans, Ipanema et Gisele versent de l’argent à l’association pour la préservation du Rio Xingu ainsi qu’à plusieurs programmes de protection des ressources en eau de Sao Paulo et de la forêt primaire Mata Atlantica

« Les deux soeurs ennemies ne sont d’accord que sur un point : méfiez-vous des imitations… venues de Chine » les échos

Méfiez vous aussi de l’amalgame, plusieurs fois des Havaianas se glissent sur une présentation Ipanema…

 

Résultat de recherche d'images pour "tongs ipanema"

Tongs Ipanema, expérience personnelle :

Des kilomètres tout en confort et aération : inodore, imperméable, ne chauffe pas au soleil, les miennes sont noires, durée de vie satisfaisante car solides

Conseils de choix et d’entretien :

-avec semelle ferme assurant stabilité au pied (avec une gomme trop souple les articulations se fatigueraient vite) ainsi que sa marque qui s’imprime au fur et à mesure de l’utilisation, un confort croissant dans l’exacte empreinte du pied. Du sur mesure !

-la tige passant entre les orteils doit être suffisamment courte et résistante pour que le pied soit tenu, test : le pied en contact avec la semelle qui est au sol doit presque le rester quand on le relève

-dans le prolongement le V doit être aussi au plus près du pied

-je ne crois pas au grief « hygiène » qui serait valable alors avec les autres chaussures, au contraire elle est facile d’entretien, un nettoyage à la lingette réutilisable voire un petit coup d’huile pour nourrir la matière, la protéger et lui faire gagner en élasticité après un passage à la mer au sable et au sel

-accusées de causer des crevasses. Non, elles ne sont pas en cause, il suffit de bien se sécher les pieds après avoir utilisé un savon gras

-enfin inutile et idiot d’en changer si elle est encore utilisable. Au contraire, même avec les pieds fragiles c’est le top !

-effectivement pour conduire ça ne l’est pas=>les garder en voiture pour en changer à l’arrivée

Dans une large mesure et en positif pour l’avenir,  l’industrie européenne du PVC a décidé de reconduire un nouvel engagement volontaire, VinylPlus, afin d’être en phase avec les objectifs européens 2020. Cette fois-ci, elle vise à recycler …

…800 000 t de PVC par an d’ici 2020! +?

 

 

 

Les Océanes d’ Essaouira 11/18 AVRIL 2018

Un magnifique festival qui se préoccupe du littoral: de la propreté des plages jusqu’à la réduction des déchets en amont/actions écoresponsables avant clôture, en passant par une course de barques à rames performée par un groupement de pêcheurs ainsi que plein d’autres activités.
Les Océanes d’Essaouira

CULTURE SURF – ART, SPORT & ENVIRONNEMENT

Du 11 au 18 avril 2018

Célèbre pour ses rendez-vous culturels internationaux, Essaouira est aussi fameuse pour son spot de surf de renommée mondiale. Au côté de toutes celles et ceux qui partagent les valeurs de la culture du surf et souhaitent développer ces disciplines sportives à Essaouira, l’Institut français d’Essaouira organise la 2ème édition du festival «Les Océanes ».

Orientée vers l’éducation et la sensibilisation aux enjeux environnementaux et aux problématiques des littoraux et des océans, cette édition sera l’occasion de nouvelles collaborations.

Un événement à l’image de la ville et de ses habitants !

De l’école à la plage, et au travers d’initiations aux pratiques sportives, d’expériences artistiques, de projections de films, de documentaires, d’expositions, de conférences, d’interventions scientifiques, le festival se veut un moment de rencontres, de partage et d’apprentissage.

Merci à nos partenaires déjà au rendez- vous en 2017 qui adhérent une nouvelle fois au projet et à nos nouveaux partenariats qui voient le jour pour l’occasion : Surf-Report, Surfrider Foundation Maroc, Made in Essaouira, École supérieure de technologie Essaouira, Club EPDD, Essaouira Spirit, Ion club

Suivez le déroulement du festival sur cet événement ! Afficher la suite Convient aux enfants

 

 

 

 

L’Obsolescence Programmée serait elle en voie d’obsolescence programmée ?

C’est la casse ou rupture programmée à l’assemblage et/ou la défaillance de pièces d’un bien (dans ce cas mauvais) de consommation qui au départ était trop performant.

Cette technique destinée à booster les ventes serait partie des Etats-Unis pour sortir de la crise. Elle est parfois couplée avec la sortie d’un nouveau modèle pour être sûr d’amener le consommateur à racheter, accélérer le renouvellement, mais aussi gaspiller, polluer, dépenser et parfois même s’endetter.

En effet à l’achat on a pas d’info sur la durée de vie de l’article ni sur la disponibilité des pièces de rechange, et pour cause, il n’y en a pas. Tant qu’on a pas ouvert le crapaud et sorti le flouze, l’appareil est sensé être éternel, c’est après que ça se corse. Il me semble entendre Bernard Tapie dans les guignols de l’info…

Qui ne s’est pas entendu dire par un commerçant:» il a quel âge votre appareil ? »

Et rougir de honte à l’aveu de plusieurs années… le monde à l’envers. Question posée lors d’un changement de cuisine qu’un aménagement simple et design sur une structure solide existante a permis de pérenniser au grand dam des règles purement commerciales. La camelote « nouvelle génération » fait pâle figure.

Numérique, électronique, mais aussi appareils simples: pièces qui cassent car pas solides, prévues pour durer un court laps de temps souvent calculé précisément en années et après « on ne trouve pas les pièces » comme par non magie, et le « rachat est moins cher » bis.

Cette technique de fragilisation des marchandises vise à en accélérer le changement. Mais non, on s’attache à nos objets ! Alors, stratégie commerciale dépassée et punissable ou durabilité à la rescousse ?

La loi

– En France un article de la loi sur la transition énergétique de 2015 punit ce délit, mais à quel point actuellement ? Le journal Les Echos  en parle Face à ces fraudes à répétition, la première attaque pour «obsolescence programmée» ne s’est pas faite attendre. Deux ans d’emprisonnement et une amende de 300.000 euros par délit + amende proportionnelle au chiffre d’affaire car touche toujours des quantités/sommes énormes.

Du boulot aussi côté revendeurs :selon une enquête menée par 60 Millions de consommateurs en partenariat avec les Amis de la Terre au premier trimestre 2016, 60 % des magasins visités n’affichaient pas les informations devenues obligatoires.

– En Suisse pas encore de loi. D’après le journal Le Temps la Suisse est démunie, mais le bras de fer est entamé, c’est une question de temps pour la FRC fédération romande des consommateurs et du journal Bon à Savoir.

– Aux Etats Unis il est plus facile de contester en justice grâce à la possibilité, pour les particuliers de se regrouper en « class actions » comme contre lIphone d’Apple

Les défaillances, quelques unes :

Epson avec ses cartouches d’encre d’impression, ainsi que d’autres marques d’imprimantes ont osé la tromperie sur le niveau d’encre restant , les Iphones et autres Samsung irréparables, pour d’autres la soudure carte mère-pile ou tout simplement cette dernière irremplaçable, Microsoft-surface-laptop-obsolescence

Il faut pouvoir changer la batterie de son portable si elle est défaillante. Et c’est sur les smartphones haut de gamme, donc les plus récents que les fabricants empêchent carrément le changement.

Grâce aux prises (non défectueuses celle-là) de consciences et études poussées des associations, on avance vers une remise à niveau. Greenpeace accusait ainsi Samsung et Microsoft car les smartphones Galaxy S7, S7 Edge et S8 étaient irréparables.

Un truc : l’installation de nouvelles applications sur un smartphone augmente sa consommation d’énergie et aussi sa fragilisation . Donc  bien les choisir en fonction de leur utilité.

Le journal les Echos affiche 7 marques qui luttent contre l’obsolescence programmée : Seb, Patagonia, Michelin, Dr Martens Des chaussures pour la vie, BuyMeOnce Le site des produits inusables, Fairphone le téléphone portable créé avec des pièces facilement remplaçables est démontable, la Camif pour une TVA responsable

D’un autre côté  un site utile: le guide des produits durables ou jetables qui se veut interactif, on y déconseille les produits fragiles et on y recommande les produits durables ; il permet  au consommateur de faire part de son expérience ainsi que de profiter de celle des autres.

Expérience de terrain :

A Agadir certains cordonniers réparent aussi les manches télescopique de valises, ils en ont fait une seconde spécialité (photo) avec procédé de récupération sur d’autres valises exposées fièrement. Je lui ai montré mes lunettes désarticulées, il a paru interpellé, mais a conclu : « pas ça ». Future autre spécialisation pour notre cordonnier ?

Au souk d’Agadir il est possible de réparer foule d’objets en plus des appareils électroniques : bâtons de marche, ciseaux, panier-cuisson vapeur, bouton de couvercle etc

De plus les enseignes d’électronique/électroménager donnent les coordonnées de réparateurs qui eux ont les pièces, nous y avons eu recours lors de la défaillance malheureuse d’un mixeur plongeant Braun « impossible à réparer » d’après la marque en Suisse, ou alors « coûte le prix de l’appareil neuf » toujours la même rengaine pour convaincre notre homo consumeris de s’affirmer en tant que tel. Une petite pièce de plastique malencontreusement située sur la partie très sollicitée de l’appareil mon bon réparateur en a fait son affaire et mon engin reparti comme en quatorze.

Il y a plusieurs années un micro ondes à été remplacé par un de nouvelle génération à la sonnerie désagréable et la fermeture de porte laborieuse et cacophonique. Ni une ni deux le jour j de la cassure ne s’est pas fait attendre et au lieu de le re-remplacer, abstention, résultat, des économies, plus de place dans la cuisine, quelques minutes en plus pour chauffer, (on s’y refait très vite), exit le doute sur la nocivité des micro-ondes, moins de nuisances et le sentiment de ne pas trop longtemps être pris pour des machines à consommer.

Un vieil aspirateur un peu encombrant, mais pas trop, un peu bruyant, mais pas trop, qui aspirait, aspire et aspirera avec efficacité prouvée me permet de me féliciter de ne pas l’avoir changé et d’avoir tenu bon aux sollicitations extérieures. Il y a deux mois, un voisin est désolé de devoir se débarrasser d’un aspirateur tout neuf. Un record de courtitude. Et si par exemple le fil électrique ne s’enroule plus correctement. Qu’à cela ne tienne, il restera déroulé.

Les séries et clubs de golf sortent maintenant 2 fois par an mais comme le vin les bonnes années ne sont pas les dernières, tout comme en matière de logiciels on arrête le progrès, on n’arrête pas la régression.

 

Une parade à ce gâchis entretenu :

réfléchir, contrôler avant d’acheter, surtout les soldes,

prendre soin, et faire réparer, ne pas racheter quelque chose qui a pété

On réalise des économies de temps d’argent, ce qui s’ajoute car c’est l’un est l’autre, évite du tri, soulage les placards, poubelles, et les rejets dangereux pour la nature. Ralentir notre consommation permettrait, d’accélérer le progrès ?

Le consommateur  a toujours autant sinon plus que jamais le pouvoir de contrer cette fâcheuse tendance  par une consommation réfléchie à l’image de la cause à effet :« manger c’est voter ». En consommant de la bonne qualité on encourage une telle production.

Personnellement encore en bonne position en tant que consommatrice-toujours-potentielle- car-pas-encore-équipée. Mais quand même attendant pour le meilleur, pas pour le pire, zut, qu’est-ce que je fais, trop tard ? Peut-être y aura-t-il une « brocante » que dis-je une « vente aux enchères chez Christie’s » des meilleurs anciens appareils plus jamais fabriqués ? Please, afek,  laissez moi ma chance !

 

Equilibre alimentaire, santé et environnement

Menubonpourleclimat1Menubonpourleclimat2
 

A l’horizon 2050 il faudra nourrir pas moins de 9 Milliards d’habitants. Notre santé et l’environnement sont depuis longtemps mis à mal par une production « tous azimuts », pour y remédier l’initiative « bon pour le climat » nous livre ses recettes. C’est aussi l’occasion de penser à des modes de cultures plus naturels.

Cultiver plus en Bio serait possible tout en évitant les déforestations dues aux baisses de rendement :

– en réduisant notre consommation de viande, surtout viande rouge, qui demande des productions végétales jusqu’à 7 fois plus importantes que pour la production végétale directe

L’ impact environnemental positif et la qualité des produits prendrait plus facilement le dessus…

– en réduisant les gaspillages et excès en aval (consommateur) et en amont (distributeurs) .

Au Maroc, comme partout d’ailleurs,  les super marchés Marjane jettent des quantités de produits tous les jours.

A l’embarquement les mesures de sécurité des aéroports imposent un gâchis terrible de mise aux ordures de tonnes de produits alimentaires.

L’association Change.org propose judicieusement que les aéroports redistribuent la nourriture saisie avec une pétition qui a malheureusement été fermée…

D’autre part, est-il nécessaire de recadrer l’assiette idéale ?

Portions et proportions raisonnables de fruits et légumes de saison

Proposer et commander des plats végétariens

Beaucoup plus de légumes que viande ou même poisson

Re-vulgariser et valoriser les légumes et fruits secs

Remplacer les fritures et frites, tour de force au restaurant, elles débarquent à la vitesse grand V, souvent sans avoir été commandées. Pour  Trois bonnes raisons d’arrêter de manger des frites  ainsi que les conseils de l’association AVieSaine

Heureusement la société ekogeste/kilimandjaro récupère les huiles pour en faire du carburant notamment de chez Mac do.

Trop de mélanges légumes-viandes- fromages- salé-sucré et style apéro-entrée, plat de résistance, fromage et dessert + fruit en fin de repas ce qui surcharge l’organisme. D’ailleurs on l’a tous lourdement expérimenté par goût ou par obligation.

Souvent astreints à un régime »monotone » (toujours les mêmes légumes), plus de légume ouvre la porte à la variété, exit la rondelle de tomate ou la feuille de salade : un peu de fantaisie please ! vu le choix possible.

En vedette, les légumes secs et légumineuses


dont les lentilles  : =>

« Nourrissante, bon marché et facile à cultiver, la lentille fait figure d’aliment providentiel.

Cette plante modeste, cultivée aussi bien en Inde qu’en Éthiopie ou en Amérique du Nord, suscite d’immenses espoirs. Non seulement cette légumineuse s’acclimate à merveille aux régions arides, mais elle a également la particularité de capter l’azote de l’air pour le stocker dans ses tubercules – ce qui en fait un fertilisant naturel. La lentille regorge par ailleurs de protéines – autour de 25 %, plus que certaines viandes ! –, de minéraux et d’oligoéléments. Il suffit de la compléter d’une céréale, comme du riz complet, pour composer un repas équilibré. Variétés plus robustes Misant sur les nombreux atouts de cette plante, des chercheurs du monde entier travaillent à mettre au point des variétés plus robustes, plus productives et plus riches en éléments essentiels, mais aussi à maturité rapide, adaptées à l’alternance des cultures pratiquée par les petits paysans des pays pauvres. Enrichies par croisements en fer ou en zinc, les lentilles pourraient apporter une solution à la « faim invisible » que représentent les carences alimentaires. Détrônant l’Inde, le Canada en est le plus grand producteur mondial. Face à la double urgence du réchauffement climatique et de la croissance démographique, les résultats des recherches en la matière combleront-ils les attentes ? »

arte tv: les lentilles remède de la fin dans le monde

Un fin connaisseur nous fait part de ses penchants culinaires : « Oui, les lentilles, les pois chiches, etcetera sont là depuis des centaines d’années et ce sont des graines géniales. »

Quant aux produits laitiers le Maroc les consomme déjà « local » d’après le journal en ligne AgriMaroc.

Mais alors qu’il faudrait augmenter la production de la  filière laitière, ok avec plus de bétail, mais si c’est par tête c’est forcer la nature et jusqu’à présent ça n’a rien donné en salubrité et en qualité ; vaccinations préventives, hormones de croissance et anti biotiques ont été légion et le consommateur veut reprendre confiance, d’où l’engouement pour les produits au lait de chèvre.

Concernant le beurre par exemple, des marques importées de France ou d’ailleurs peuvent contenir des additifs alors que le beurre, c’est de la crème de lait, il n’y a pas plus simple; les marques inscrites en Arabe peuvent faire penser à du local mais pas du tout, pour le moment seul Fromital a été trouvé sur les étals en production du pays.

Pour finir sur les douceurs, Gerblé en France a développé une gamme de biscuits, l’étiquette est convaincante :

 

_copie-0_022

Espérons que bientôt + de denrées, principalement les fruits « exotiques » de nos voisins africains gagnent le marché marocain ce qui représenterait pour les premiers un débouché et une stimulation, exemple, culture du manioc au mali, non négligeable car il est vrai que pour le moment leur production est modeste . On remplacerait ainsi avantageusement ceux qui viennent par exemple du Costa-Rica et du Brésil, avec un transport raccourci, on gagnerait aussi en fraîcheur, mais aussi en maturité, je sens déjà le parfum des ananas, fruits de la passion et des mangues = :

Malheureusement certains comme les ananas frais de Guinée sont sur le point de nous passer au dessus de la tête … ou le long de nos côtes sans s’arrêter.

Et en fin rien de tel pour complément que figue de barbarie, dattes et amandes pour parfaire l’équilibre du régime tout en saveur !

 

 

Smartphone : « connecter et déconnecter en harmonie avec Dame Nature »

Mis à jour (triste) le 4 janvier 2018 (dernier paragraphe)

En effet, la vraie bonne conscience peut-être un excellent tranquillisant, mais qui coûte un brin de réflexion, ou alors voyons ensemble.

Aujourd’hui, on trouve de plus en plus de Smartphones verts aux vertus suivantes :

Démontable

Matériaux recyclables

Réparations possibles

Durée de vie des batteries performantes

Energie verte pour l’exploitation de l’usine de fabrication

Quoiqu’il en soit, en cas d’achat « non compulsif » qui laisse le temps au temps, il peut-être très utile de se poser quelques questions, d’en poser à son vendeur et de consulter les tableaux de classement en fonction de leur méthode de fabrication plus ou moins respectueuse de l’environnement. Car on sait tous qu’elle est très polluante mais qu’on peut fortement réduire les impacts négatifs. Certaines multinationales le font, autant les encourager en montrant notre intérêt :

Résultat de recherche d'images pour "pain pour le prochain ethique entreprises"

Classement éthique des entreprises électroniques : Pain pour le prochain et Action de carême septembre 2017. Détails en Ctrl clic sur le tableau et choisir la langue : de,  fr ou it, puis recliquer sur chaque ligne pour les développements.

HP et Nokia sont en tête du classement qui peut sensiblement varier selon les critères, par exemple Apple est bien placé Dell aussi quand on prend en compte les critères strictement environnementaux :

En bon                                   Apple, Dell et HP

En moins bon                         Acer, Sony et Asus

En mauvais                            HTC et Huawey

Ci-dessous le guide de l’électronique verte, « greener guide » de Greenpeace confirme le classement de tête avec le Faiphone distribué par Orange et avec quelques compléments  sur les mauvais et plus mauvais.

Résultat de recherche d'images pour "http://www.greenpeace.org/usa/reports/greener-electronics-2017/"

Les avantages de ce fameux Fairphone sont étudiés en détail parconsoglobe

Tiens tiens Apple sent la pression et tente de faire aussi bien…

En effet Apple qui a fêté les 10 ans du Smartphone qui représente 70% de son chiffre d’affaire, n’en finit pas de tenter le consommateur.

Mais tout va très et trop vite et les améliorations sont réelles ou pas ? ==>>

Exemple l’Iphone 8 et 8+ avec:

Dos de verre

Encore meilleur appareil photo

Etanchéïté améliorée

Ecran qui améliore les blancs

Chargement sans contact

Puce 30% plus rapide

A cela s’ajoute :

Nouvel IOS

Mode portrait

Attention, vous êtes prêts pour le grand saut ?

=======>>>>>> :

X iphone Luxe verre et alu

Ecran occupe presque toute la surface fragile ?

Plus de bouton d’accueil mais « swip » vers le haut ou gauche-droite

Identification « au visage »

Animojis

Source Migros Magazine

En clair toujours plus d’innovation, toujours plus rapidement, à un certain stade elles sont déjà dépassés.

Bien se renseigner et tester leur utilité et si celles du précédent sont toujours là !

Car on s’habitue et elles peuvent disparaître, c’est le progrès !! à l’envers !!

Ceux qui ne sont pas encore des-connectés-du-creux-de-la-main sont donc potentiellement à la pointe du progrès jamais atteint

Usage, quelques trucs:

->Le préserver des températures extrêmes et soleil qui peuvent endommager le système

->Eviter de le laisser en charge toute la nuit, ni l’adaptateur branché

->Ne pas attendre qu’il soit complètement déchargé

->Mettre en arrêt/veille/désactiver wifi le plus souvent possible

->Baisser la luminosité (par ailleurs mauvaise pour les yeux)

->Utiliser des applis pour économiser l’énergie

Pour les réparations :

– En Suisse Swico recycling, la bonne combine, i fix it lausanne :  » !les réparations explosent! « 

– Au Maroc islaate répare votre smartphone auprès des centres commerciaux Marjane et selon mon interlocuteur sur place « le plus facile à réparer est Apple »

– En France lacliniquedusmartphone, la fnac, Auchan

Témoignage d’un vendeur:

« Eviter de le porter à l’oreille trop longtemps, trop près. Les ondes peuvent provoquer des bourdonnements. Pour cette caractéristique Samsung est moins bien placéqu’Apple. »

Témoignage d’un usager:

« mon smartphone c’est un élément de liberté et 1 outil pratique pour autant que je soit 1 peu discipliné…

– liberté car plus indépendant pour infos et recherche ou visualisation d’un lieu sans besoin allumer le PC

– et surtout plus ou moins partout

– pratique car petit léger et sur soi la plupart du temps, taille 5 pouces idéal

– ont peut même téléphoner…………………….!!!

– discipline car fléau des temps modernes pour les jeunes et certains moins jeunes qui marchent dans la rue ou sont au  resto sans arrêt dessus merci la communication entre couple par exemple

– fléau car obsession réseaux sociaux style facebook ou autres qui finissent par isoler la jeunesse et les rendre fragiles et hors réalité car monde virtuel

– parfait pour les vieux comme nous (merci pour moi…) qui ont vécu l’évolution et faisait sans avant donc usage facilitateur de certains besoins.»

Le smartphone de plus en plus utile ou de plus en plus addictif ? les 2

Donc avec modération surtout pour les enfants ;

trop tard on a déjà abusé, il est question de l’interdirealecoleetaucollegealarentree2018 

***************

Et pour finir, une triste mise à jour, ce 4 janvier 2018.

En cette fin d’année Apple est a été accusée et a admis avoir programmé des faiblesses de rendement d’anciens Iphones pour inciter à en changer: booster ses ventes et de l’avoir même intégré dans une véritable stratégie commerciale comme le relate le journal Le Monde

L’obsolescence programmée est en effet destinée volontairement de la part du fabricant à réduire la durée de vie ou d’utilisation du produit pour en augmenter le taux de remplacement.

Ici il s’agissait de batteries faibles ralentissant l’activité de l’appareil ou même carrément stop mais aussi des ralentissements de mises à jour (entre autres ?)

L’association Hop: halte à l’obsolescence programmée a porté plainte contre Apple mercredi 27 décembre, pour « obsolescence programmée » et « tromperie ».

Véhicules diesel: choisir ou pas…

D’une manière globale, on estime la pollution aux particules fines due pour 1 tiers à la circulation routière, 1 tiers au logement, 1 autre à l’industrie/agriculture. L’idéal pour se jeter la responsabilité à travers les secteurs. Il se trouve quand même, que vu la rapidité de renouvellement du parc auto, les progrès réalisés, et notre exposition directe aux émanations toxiques, ce premier secteur serait le mieux placé pour un nettoyage salutaire, du moins celui prévu, mais non, continuons à tuer avec des véhicules moins chers à l’achat mais plus coûteux à l’entretien et toujours plus polluants. Pouvoirs publics et constructeurs en fermant les yeux ont une lourde responsabilité. Et les consommateurs?…

Malheureusement aucune statistique de particules fines n’est disponible, qu’à cela ne tienne, les NOX: oxydes d’azote sont elles aussi très préoccupantes, elles sont quantifiées, elles. Bien entendu tout est RELATIF, et les tableaux suivants le précisent.

Quelques points de repère:

Normes EUR 5: 2010-2014 EUR 6: depuis 2015

NOX, oxydes d’azotes générique pour :

NO : monoxyde d’azote et NO2 :dioxyde d’azote, ce gaz/fumée acre très toxique c’est lui.

HC : hydrocarbures CO2: gaz carbonique

Particules fines PM 10 et PM 2,5 les plus fines (pas d’étude…)

Malheureusement le CO2 est toujours pris en compte alors que déjà présent dans l’atmosphère, seule sa proportion croissante est dommageable on évite ainsi le délicat sujet des NO2 et surtout des PM.

Et le classement des véhicules en fonction de la pollution est trompeur quand on se base sur le CO2 , classement Figaro meilleur véhicule : citroën c3 blue hdi et pure tec, ds3 blue hdi. On occulte totalement les vrais polluants, le classement est faussé, mais même en matière de CO2 les limites sont largement dépassées.

Les tromperies aux polluants sans compter celles à la consommation de carburant sont effectuées en condition surréalistes que l’on contrôle rarement après achat. Quand aux filtres, une de plus, ils laissent passer les microparticules qui s’infiltrent dans toutes les parties du corps.

Au Maroc, pas le choix, quand on veut échapper au diktat on est obligé d’importer une voiture neuve de son choix ou se rabattre sur une petite cylindrée essence.

 

emission Dirty vehicles pays

emission-de-nox-sur-52-voitures-diesel-controlees

emission-de-co2-sur-52-voitures-diesel-controlees
résultat commission d’enquête avril 2016

 

Dirty vehicles

La France et les marques françaises tiennent tristement le haut du pavé, dépassant démesurément les normes au mépris des limites européennes, des dangers climatiques, environnementaux et de la vie des populations.

CLIMATE CHANCE AGADIR 2017

Ce sommet mondial a choisi Agadir cette année pour nous présenter son programme riche d’acteurs de terrain climatechance/2017/programme, pour le reste c’était à nous participants, de lui donner vie.

Pour se faire une idée rien de tel qu’un petit compte rendu Pro d’huffpostmaghreb/climate-chance-agadir-2017.

Outre les précieuses rencontres, voici 2 des multiples thèmes qui m’ont captivée :

-Le traitement des ordures ménagères et particulièrement le lixiviat

-Le réchauffement des températures et son corollaire la raréfaction des ressources en eau.

Le lixiviat

Invitée au sommet Climate Chance par la société exochemsenvironnement pour sa présentation sur le traitement du lixiviat j’ai dû écourter mes vacances suisses et je n’ai pas été déçue.

Cette société est par ailleurs active sur les traitements de liquides toxiques : rejets de décharge, de station d’épuration, d’industrie pétrolière.

La technique de pointe en question peut être la solution aux problèmes engendrés par la surcharge de la décharge que l’on connaît sur la zone du Grand Agadir et des graves répercutions environnementales suite aux pluies torrentielles de ce printemps.

En effet, le lixiviat : communément appelé « jus de poubelle », provient des liquides ruisselant à travers les déchets et ordures massées en décharge où il se gave de polluants en tout genre.

En bref, ce lixiviat est valorisé par incorporation d’oxygène.

Au départ on a trop de charge organique, pas de vie, car manque d’oxygène.

On intègre de l’air au fond des bassins de rétention, les bactéries sont en aérobie, l’oxygène décompose la chaine moléculaire=> coupe chaine=> baisse d’eutrophisation, rééquilibrage de la matière.

Les micro-organismes qui ont résisté se sont transformés et réduits en petite quantité. Le gaz carbonique se transforme en gaz organique, après 7 jours (+ou- long selon l’âge ou vieillesse de la matière qui est alors plus concentrée) le liquide peut servir : arrosage, mais aussi engrais car chargé en matière organique, protéïnes fertilisantes.

Par ce processus la pollution est transformée en produit valorisé. On peut ainsi recycler cette eau rare et précieuse.

La raréfaction des ressources eau

Préoccupation générale, et en même temps particularité du Maroc et de ses zones arides, la raréfaction des ressources en eau à été un sujet capital.

La carte ci-dessous laisse apparaître les disparités entre régions (avec évolution contrastée, parfois inattendue comme ces gains futurs sur une grande partie du Sahel) qui vont s’accroître au fil du temps et auxquelles il va falloir trouver ou retrouver des parades en amont (moins consommer) et en aval nouvelles techniques: captation, dessalement, réserve sous terre pour économiser l’eau d’arrosage:

Reserve d'eau

 

Côté villes, elles perdront des ressources majoritairement en Occident, tandis qu’en Asie les « gains » risquent de se manifester sous forme de trop pleins au cours d’intempéries saisonnières.

Des aménagements pourraient aider ces villes et toutes les autres à affronter ces risques.

ressources hydrographiques

Villes et changement climatique

Par cette 2ième journée de Chergui à 40°, air de Sud-Est chaud et sec, un thème d’actualité me tient à cœur pour aujourd’hui même mais aussi pour l’avenir : le réchauffement général et régulier des températures.

Nous attendent un peu partout catastrophes naturelles et températures extrêmes qui amalgamées à l’exposition continue aux polluants sont dangereuses et ont déjà causé nombre de dégâts irréversibles sur les milieux, la santé et la vie des citadins.

En effet les villes sont souvent + sujettes aux canicules que les campagnes, plus d’habitants et de transit, plus bétonnées elles emmagasinent et restituent la chaleur, elles ont besoin d’attention particulière. Y faire entrer la campagne serait la solution ? Ainsi réduire la fuite urbaine du week-end ?

Réflexions, mise en pratique d’innovations, nouveaux comportements déjà en cours à généraliser, certains peuvent même nous faire faire des économies et gagner en confort et esthétique. Quelques exemples illustrés:

1-Parc ombragé dans un quartier de villas d’Agadir, mais aussi corridors et chemins verts, points d’eau, d’ombre : grands arbres, bancs, grandes toitures abris ou la population se rencontre  ou se réfugie comme à Tata.

2-Mur végétal halles d’Avignon/toiture végétale, chef d’œuvre de salubrité paysagère. En végétalisant le béton des murs et les toitures on absorbe le CO2 et restitue de l’oxygène, tient, encore elle, elle est décidément indispensable, on a tendance à l’oublier !

Les bénéfices se ressentent directement par captation des polluants et en purification de l’atmosphère. Ces jardins suspendus en croissance et à divers niveaux augmentent les taux d’humidité, absorbent les eaux de pluie et concourent à réduire chaleur et canicule urbaine connue pour amplifier la pollution et ses effets néfastes.

3-Arche de verdure en noisetier en campagne genevoise, refuge de fraîcheur et de biodiversité pourrait aussi être un monument urbain.

4-Arbres centenaires intégrés au bâti comme celui du nouveau centre d’Annemasse. Reconstruire ou aménager ? Trop souvent on démolit au bulldozer, on coupe à la tronçonneuse. Tirer profit de l’existant, fiable quand il est costaud par exemple une ancienne usine, mais aussi devenu original si agrandi ou combiné avec style différend par exemple. Quartier artistique de Zurich dans anciennes écuries, ancienne zone industrielle de « Zurich Ouest » ou enfin à Lisbonne « docas de Santo Amaro » anciens docks portuaires réaménagés en restaurants de poisson.

A ne pas négliger aussi le choix des couleurs qui repoussent lumière et chaleur et qui aussi empêchent l’éblouissement qui sera de + en + présent avec UV agressifs et persistants. De +, moins salissantes, elles seront plus faciles d’entretien dans des tons nature comme vert, beige, gris, terre.

Intégrer au bâtiment les techniques telles qu’éolien, solaire, tri, recyclage, énergie de combustion ou de chauffage des déchets ou des équipements en activité, permet gain de place et proximité.

Intégrer aussi aux nouveaux aménagements les arbres anciens, les faire cohabiter le +longtemps possible avec la nouvelle génération à planter. Aller jusqu’à  agriculture en ville ? Jusqu’à la forêt en ville ? à l’image de la  1ère ville-foret-construite-en-chine

5-Parking centre commercial capsud Avignon comme le détaille le dauphiné, cette immense couverture de parking équipée de panneaux solaires combine confort de l’usager, régulation de température au sein des véhicules, réduction de clim/chauffage auto et surtout  production électrique autonome pour les besoins rationalisés du centre commercial : Climatisation/chauffage raisonnable, isolation, fermeture des portes pour éviter choc thermique et déperdition d’énergie.

On voit bien que commerce/Industrie, transport, logement non seulement peuvent réduire pollution et chaleur mais aussi apporter une contribution encore inestimée avec production d’ énergie positive, devenant complément de revenu après amortissement.

 

 

 

 

 

Comment réutiliser les déchets d’huilerie d’olive ?

Mis à jour le 09.11.2017

La pollution due aux rejets de margines  en masse est toujours d’actualité comme détaillé par AgriMaroc. Y a-t-il des solutions pour les recycler?

Réponse à l’unité de vermicompostage de l’Université Ibn Zohr, Fac de Sciences d’ Agadir avec Ayoub étudiant en « Master Biologie Fondamentale Ressources Végétales ».

Hyper « calé » en la matière par cette expérience qui lui tient à cœur mais aussi par sa formation scientifique, Ayoub réussit à nous simplifier au maxiY a-t-il um les explications.

Après celle de plans de tomates vue plus bas, cette unité expérimente le recyclage de polluants d’une huilerie, ici celle de Sidi Bibi au Sud d’Agadir. Ces déchets en partie solides les grignons: peaux, résidus de pulpe et de noyaux d’olives, en partie liquides les margines très toxiques car très grasses, polyphénols en masse, comme le plastique, asphyxient les sols, sont acides et tuent les bactéries. L’examen de cette matière en attente, non encore engagée dans le processus est d’un aspect noir presque liquide avec un résidu huileux.

On réussit alors à écarter ces margines du circuit de déchetterie et donc de l’environnement et à en faire un engrais naturel.

Pour cette transformation deux étapes: compost et vermicompost.

1)Compost pour éliminer les pathogènes ou maladies comme escherichia coli et salmonelles. A ce stade on a encore qu’un substrat : paille, herbes et déchets végétaux qui fermentation à 60°avec les bactéries et l’humidité toujours nécessaire et à tous les stades. On utilise des tapis naturels pour la maintenir constante et  dégager l’énergie.

=> 3 mois

2)Vermicompost c’est l’étape suivante on introduit des vers, ici lombrics pour faire le nettoyage et la transformation -) par le processus de digestion -(

=>2 mois

On essaie avec un taux de margine de plus en plus important pour accélérer l’ élimination de ce polluant encombrant; mais au taux maximum, les vers semblent avoir des difficultés.. indigestion* ?

Ainsi pour que le lombric s’adapte on fait doucement et progressivement évoluer le taux par étapes :

0% : que grignon d’olive (carbone)+ paille (azote)

10% de margine, (paille 35%, grignon 55%)

25% de margine (toujours paille+ grignon pour le complément)

apparaît comme le plus adapté mais on est tenté de tester les taux supérieurs

(l’homme est ainsi fait…toujours plus !)

50% de margines…

75% apparemment le maximum car les lombrics semblent « caler*»

Enfin l’étape finale « délicate et expérimentale » consiste à extraire les vers de la matière finale (fins granulés secs sans odeur) prête à être ensachée : le tout est étalé en plein soleil, les vers en signe de protestation se regroupent pour garder leur humidité, en paquets ils sont alors facilement récupérables.

Ce compost se mélange moitié-moitié avec la terre, il facilite la croissance de la plante, sert même de rempart à certaines maladies.

Ce procédé mérite d’être vulgarisé, à suivre…

 

 

 

 

 

 

Variétés de gazon de la région d’Agadir

Le Robinson Club d’Agadir, premier complexe hôtelier à se positionner en matière de bonne gestion environnementale et  primé dès 2010 comme le détaille si bien thrmagazine, nous ouvre ses portes pour les découvrir:

Les diverses variétés de gazon, assez résistantes donc souvent utilisées sur les terrains de sport et de golf sont testées et entretenues dans le respect des cycles naturels: pas de tontes excessives qui nécessitent des entretiens supplémentaires, herbettes parfois bien intégrées, arrosages en fin de nuit pour rationaliser l’usage de l’eau et éviter les maladies dues à trop d’humidité nocturne et trop de soleil sur les feuilles humides, traitement biologique en particulier à base de bactéries qui s’attaquent aux parasites.

On expérimente le « mulching » qui consiste à laisser l’herbe broyée au fur et à mesure de la tonte. Cela permet en simplifiant considérablement la manipulation de ces déchets verts, de fertiliser, d’alléger les sols et de conserver une certaine humidité.

 

Ray grass 0Ray gras: le seul ici qui aime la fraîcheur. Il est souvent mélangé avec le paspalum pour alternance période de dormance (le 1er n’aime pas le chaud, le 2d pas le froid)  ou avec le bermuda gras. Nécessité d’eau, entretien et coupes plus fréquentes du moins au début pour densifier.  Baisse de régime à partir de 25 degré, durée 4ans. Fine herbe longue, touffue, petit épi, c’est le seul ici venant de zone tempérée, les suivants viennent de zones tropicales.

 

016-Paspalum: Gazon de bord de mer par excellence, fin très dense, adapté aux terrains de sport, il  résiste au sel et sable, tonte fréquente 1 épi aux grains serrés.

 

Kikuyu en fleur-kikuyu: Rustique plus vert et plus tendre que l’on peut confondre avec le Sténotaphrum plus bas, plus couramment utilisé. On le reconnaît aux inflorescences aux allures de fines tiges blanches translucides avec étamines et stigmates. Il a besoin de 2 mois de repos.

 

Stenotaphrum-Stenotaphrum: Feuillage bleuté et très résistant, épi sous forme de grosse tige légèrement courbée avec graines. Il a besoin de 45 jours de repos.

 

Paspalum en graine-Bermuda gras ou chiendent. Aime le chaud sec il rampe et se développe avec des rhizomes, dense avec petites feuilles, bleutées. Il a besoin de 4 mois de repos

 

009zoysia une fois bien installé ne nécessite que peu d’arrosage et de tonte. Il résiste bien en bord de mer au sel et au sable ainsi qu’ au piétinement. Ses feuilles fines offrent une vision plane ou même en touffes très originales et esthétiques, elles  peuvent aussi former des boudins autour d’obstacles tels que roches et troncs d’arbres.

-Enfin, appartenant aux Agrostis, l’agrostide et son feuillage également fin peut être envahissant et concentrer certains poisons de traitement sans mourir. Avantage ou inconvénient ? Utilisé sur les green de golf car résiste au piétinement.

Des alternatives au gazon ? oui

Au Maroc et particulièrement à Agadir le » tout gazon » peut lasser, trop-de-vert-toujours-vert, on ne respecte plus les périodes de dormance qui soulignent les saisons, et permettent de mieux redémarrer, on le sollicite toute l’année à grand renfort d’arrosages, d’engrais et de traitements.

Il est alors judicieux de penser à créer des espaces de rocaille, de dallages intégrés à un espace plus « sauvage » ou « à l’anglaise » ou la nature s’implante librement à coup d’herbettes et de fleurettes, parfois de petits arbustes comme ceux qui se sont invités spontanément dans mon jardin et qui ne demandent qu’à se développer,  mais attention! avertir le jardinier, il est parfois sans pitié.

En séparant bien les parties sèches de celles qui nécessitent un arrosage pour éviter le gaspillage d’eau surtout s’il s’agit d’un arrosage automatique; on peut aussi profiter des déchets « verts » ici « bruns » comme les coques de noix d’argane produits en quantité dans les coopératives locales pour uniformiser et former tapis sur une parcelle un chemin ou un contrebas offrant une tonalité« bois »feutrée naturelle le tout sans aucun entretien !

Plantes spontanées après la pluie

 

 

 

 

Les Nanoparticules à la loupe

Pour faire du sensationnel, on dit qu’elles sont partout et c’est vrai.. Le flou de certaines idées qui suivent est tantôt réel (du à la rapidité des mises sur le marché par rapport aux résultats des recherches réclamées par le principe de précaution) tantôt entretenu volontairement, le bénéfice du doute..

Lors d’une précédente recherche sur la toxicité des peintures et vernis, je m’étais aperçue qu’une des marques ne contenant pas ou peu de solvants présentait quand même une gamme qui contenait de ces fameuses nanos, je n’avais pas pu avoir de réponse sur le pourquoi et le comment..

Entre 1 et 100 nanomètres, milliardième de mètre elles permettent par exemple:

Coloration/blanchiment des matières

Pénétration crèmes

Légèreté raquette tennis

Etanchéité matériaux de contruction

Perméabilité

Filtration uv

Préservation des bulles des boissons en bouteilles  plastique

Antibactéricide textile, machine à laver avec micro particules d’argent ce qui pose un problème quand rejeté dans l’environnement, inhalé..

Omniprésentes dans les portables, elles présentent un enjeu de taille lors du recyclage.

Elles ont été retirées des machines à laver et d’une crème l’Oréal.

Dans le domaine médical elles font obtenir des résultats qui font oublier les risques induits et périphériques. Elles sont partout y compris dans certains produits à l’état naturel comme le lait.. serait-ce un argument ? l’Union Européenne étant peu efficace pour les définir dans leur dimension (des fois qu’on ait besoin d’une marge de manœuvre…) car c’est bien de ça qu’il s’agit, ni trancher sur une politique claire, on reste dans le flou et c’est ce qui arrange pas mal de monde.. D’autres organisme comme ISO prennent alors le relai..

Ajoutez à cela qu’elles ne sont pas toutes nocives, qu’on ne sait pas si celles qui le sont le sont toujours et celles qui ne le sont pas ne le sont pas toujours.. et quand elles cohabitent alors? Vous voyez, ou ne voyez pas dans quel flou on se trouve, à condition aussi de déterminer le degré de clarté optimal, ce que je refuse de définir.

A l’issue de cette rencontre avec Aurélie Delemarle à l’ IFA Agadir intitulée « Lumière sur les nanotechnologies », on peut y adjoindre l’inspection à « la loupe », on en est venu à cette conclusion que nous sommes de plus en plus acteurs par l’échange d’idées avec les autres tout en consommant (nourriture, mais aussi produits et équipements, sans oublier jouets et jeux d’enfants) le plus raisonnablement possible avec des produits les plus basiques possibles avec prédominance de BELDI-FAIT MAISON-HANDMADE.

Les piscines qui sortent du lot en ménageant leur eau.

Après les piscines naturelles

L’époque ou les piscines voyaient systématiquement grand et profond est dépassée. Peu esthétiques, avec un volume d’eau colossal, un entretien contraignant, quantité de produits chimiques et peu pratiques pour l’aquagym. Le poids de la masse d’eau en question peut aussi présenter un risque pour les ouvrages en bordure ou en surplomb, glissements de terrains ou sur les terrasses, infiltrations. Moins profondes au design plus original, sans plongeoir ni échelle.

Calipau dakhla

Hôtel Calipau Dakhla

La mer toute proche s’invite dans un bassin à débordement, la perspective confond les deux, tout en longueur on y entre par un escalier se prolongeant en galerie permettant de la longer en gardant juste les pieds dans l’eau ; effet et pratique garantis. Aspirateur pour le sable et peu de chlore.

Une pompe alimente et renouvelle le stock depuis la mer toute proche en quelques heures, le doux bruit d’évacuation fait penser à l’ancestral système de seguia qui sert toujours à arroser les cultures des oasis.

La baignade allie le confort de la piscine aux bienfaits des bains de mer qui sont indiqués pour nombre de problèmes de peau, d’articulations, musculaires ainsi que des voies respiratoires.

Ksar Tafnidilt

Ksar Tafnidilt Tan Tan         

Peu profonde, à l’origine c’est un bassin pour arroser les cultures et l’oliveraie entourant le Ksar. Son eau est donc renouvelée au gré des besoins par trois puits avec des taux de salinité différents. La peau la tolère bien, mieux, elle s’y retrouve car elle est non traitée et peu calcaire. La nappe épargnée par les pompages excessifs est toujours à 15m 😉

 

- Atlas Kasbah

Ecolodge Atlas Kasbah Tighanimine El Baz

Dominant la vallée de l’arrière pays d’Agadir et agrémentée d’une belle ombrière, elle fonctionne par électrolyse au sel qui assure un roulement par sa transformation en chlore et sel en intermittence. Celui-ci circule grâce à un moteur fonctionnant à l’électricité solaire, le ksar est autonome à 80%. L’eau doit être complétée quand il y a eu évaporation, pas d’apports chimiques et les bienfaits sur la peau sont indéniables.

hotel les cascades

Hotel les Cascades Imouzzer

Cette ancienne piscine à 1160 m d’altitude au panorama somptueux est toujours aussi attractive, sauf à être frileux, l’eau de source à 20° est constamment renouvelée, mais quand on est courageux, quel plaisir au milieu de ce parc aux essences locales.

 

Expérience de valorisation des déchets verts de maraîchage en circuit fermé

Approchée et étudiée lors de la visite des serres de tomates et de la compostière du Centre de Transfert de Technologies : le CTT de l’APEFEL des producteurs de fruits et légumes d’Aït Amira AGADIR avec son directeur: Monsieur Brahim Ouaddich

« Ce centre expérimente, forme et vulgarise les techniques de production des cultures maraîchères dans le cadre du plan Maroc Vert notamment en matière d’économie de l’eau, de préservation de l’environnement et de développement de la filière ».

Les serres:

La tomate représente à peu près 70% des cultures de la plaine du Souss, même si on s’oriente vers d’autres comme la framboise : délicatesse de la culture et besoin de diversification, elle reste majoritaire. Le bromure de méthyle précédemment utilisé pour désinfecter les sols est maintenant interdit et éliminé dans le cadre du programme national (selon normes UE) et va de pair avec une recherche sur des alternatives plus respectueuses de l’environnement.

Actuellement on se concentre sur l’éradication du ravageur  » tuta absoluta« 

Pour cela des réservoirs à phéromones attirent les insectes mâles qui, au passage sont immobilisés sur des bandes collantes noires. La Tuta absoluta n’est pas seule à être ciblée, la mouche blanche, elle, est attirée et fixée sur les bandes collantes jaunes.

Côté ciel les conditions météo sont suivies de près pour ajuster les protections, par exemple l’intensité variable des rayons UV traversant le plastique des serres et grillant les plantes et les fruits, on les recouvre avec de la chaux.

La compostière:

Elle fait partie de l’infrastructure de recherche appliquée.

Pour la 1ère année et pour compléter le caractère expérimental et novateur, le Centre collabore avec la société Suisse d’engrais verts : Eléphant Vert

La zone produit environ 300’000 t déchets verts de 14 différentes plantes maraîchères et cela représente un potentiel de matière formidable. A partir de là sont réalisés des mélanges/panachages en fonction des besoins.

Les déchets verts, résultat d’arrachage annuel des plants de tomates pouvant atteindre chacun 3m de long sont entassés en lignes d’environ 30t auxquelles on ajoute du fumier. Au sol et tous les 10 jours des trous aèrent, envoient l’eau, et évacuent le lixiviat. Celui-ci contrairement à celui des décharges qui ruisselle et collecte au passage nombre de polluants dangereux, est propre et récupéré pour arroser les espaces verts.

On obtient 50% d’humidité avec 20% d’oxydation. Il faut respecter la proportion carbone/azote, le + souvent: 30%, les déchets bois par exemple ont des taux de carbone supérieurs, il faut alors rétablir l’équilibre.

Le cœur des tas atteint facilement les 70° et on peut voir la fumée par endroits, contraste de chaleur et d’humidité, préalable au dégagement de méthane.

Dans ce contexte pas de vers ni d’insectes mais des micro champignons qui s’activent. La phase de maturation puis de décomposition de la matière organique ne prend que 3 mois. Ce compost est une très intéressante alternative au bromure de méthyle car il permet un développement racinaire important même en présence de nématodes. Il représente enfin un double potentiel prometteur d’échange entre le Centre et les agriculteurs de la région mais aussi vers l’extérieur.APEFEL (4)

 

 

Amane Souss : l’eau purifiée et mise en bouteille à Agadir

Rencontre avec Mr Moktar Sabri GROUPE CHABI HOLDING YNNA et

Mr Diani responsable du site d’Aït Melloul-Agadir, Holding aux multiples activités dont l’eau en bouteille et le cartonnage: gpc-carton

Ain Soltane et Aman Souss:

Aïn Soltane en bouteille est née en 2007 de la source d’ Imouzer du Kandar. Directement prélevée à la source, elle est ensuite débarrassée de micro impuretés par filtration. Elle est peu sodée à 4mg donc intéressante en cas d’hypertension ou de régime pauvre en sel, et carbonatée à 402 g ce qui permet de faciliter la digestion.

Amane Souss (eau en Amazigh) dans son emballage PET bleu anti UV provenant d’Espagne elle conserve la stabilité de goût même exposée à la lumière. Son emballage de 3l mais le plus souvent de 5l permet de réduire la consommation de plastique, de plus ces petites bonbonnes sont toujours réutilisées, contrairement aux emballages d’un demi litre ou d’un litre et demi, on ne les trouve jamais dans la nature: une piste pour éviter ces déchets un peu partout de même qu’ont été évités les sacs plastique ?

Première eau mise en bouteille au sud du Maroc dans l’usine Al Karama elle est certifiée comme Aïn Soltane ISO 9001 Qualité et ISO 14001 Environnement. Commercialisée depuis octobre 2015 à travers les circuits locaux, petites et moyennes surfaces commerciales, c’est une eau fournie par la Ramsa puis traitée en osmose inverse.

Le principe consiste à faire passer l’eau au travers d’une membrane semi-perméable. La membrane piégeant bactéries, microbes, virus, sel, calcaire, chlore et nitrates. Le réglage du système dépend de la conductivité et de la  salinité de l’eau.

Une dégustation et analyse épidémiologique s’effectue toutes les 2 heures par le laboratoire interne pour respecter les normes du Ministère de la Santé et un processus d’identification garantit la traçabilité des bouteilles.

Cependant cette technique engendre des pertes en eau de l’ordre de 45 à 50% d’où l’intérêt de réfléchir à sa récupération ce qui serait possible si l’usine travaillait 24h/24, actuellement que 16h/24. Une visite de cette activité au sein de l’usine est au programme.

Pour cette innovation dans un marché concurrentiel mais qui laissera toujours une place à un produit spécifique adapté par exemple une eau pauvre en minéraux pour purifier et assurer le drainage de l’organisme c’est le cas de Amane Souss.

 

 

HALIEUTIS 2017 AGADIR : comment ménager les ressources?

Cette 4ième édition du salon des métiers de la mer dédiée aux affaires et à l’échange commercial n’a rien négligé pour embrasser tous les aspects : marché à la criée, produits de la mer sous toutes ses formes, séché, congelé, en conserve, en dégustation, disséqué en labo, aquarium, maquette du port écologique de Nador, et même une plage aménagée.

Elle n’en était pas moins ouverte aux solutions environnementales : plage propre, réduction des gaz d’échappement, de polluants, économies d’énergie, prise en compte des zones et espèces en danger, mise en avant des AMP Aires Marines Protégées.

En Europe en 2010 comme au Maroc la réglementation de pêche illicite (INN) déploie sa batterie de mesures avec sanctions pour permettre enfin d’envisager l’avenir sur une base claire, même pour les eaux… En Suisse aussi, dès le 1er mars 2017, c’est demain! l’importation de produits de pêche illicite est interdite.

Côté exposants quelques uns d’entre-eux :

-Dans une approche globale, le comité scientifique de l’Union Européenne présentait ses statistiques sur l’évolution de la pêche et de son impact sur l’environnement par exemple la diminution de la consommation de carburant qui passe de 2009 à 2013 de 2’636 à 2’215 millions de litres de carburant soit une diminution de la consommation de 16%.

-L’efficacité énergétique par les nouvelles technologies sur prospectus présentée par ABB

-La peinture Akzo interline 925 sans solvant pour bateau et stockage de l’eau potable et des consommables.

-La Fondation  Paul Ricard et la réserve de l’île des Embiez; il est réconfortant de penser que de grandes familles se préoccupent de l’équilibre écologique de leur proche environnement surtout quand il s’agit de site d’une beauté et ressource rare.

Les travaux de :

-L’INRH : Inrh.ma l’Institut National de Recherches Halieutiques

-L’ADEME France : Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie

-L’AMEE Maroc : Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique.

-L’ONP et le Ministère de la pêche et son livret d’information « hout bladi » (poissons du pays) qui contient un tableau des différentes espèces à consommer de préférence certaines périodes de l’année pour ne pas perturber les périodes de repos biologique.Disponibilité produits mer

Source Ministère de la Pêche, ONEP, http://www.houtbladi.ma

Et c’est fort utile car pour une espèce comme le thon rouge, la règlementation de sa pêche en méditerranée et de sa consommation, a permis de reconstituer les stocks. Comme le rapporte le Figaro « les stocks sont quatre fois plus importants qu’ il y a quinze ans »

On s’aperçoit, de même que pour les  fruits de mer, que les zones vertes de consommation conseillée représente plus de la moitié du tableau, donc encore une large palette de choix tout en respectant la saisonnalité (encyclo-ecolo/Calendrier des poissons) qui correspond à la période de reproduction mais aussi de moindre coût.

Côté flotte maritime :

Lors des conférences et débats elle a fait l’objet d’une attention particulière :

L’origine et la conception de la flotte n’est pas toujours adaptée comme à Dakhla pour des bateaux importés de Norvège. L’acheminement des bateaux est long  et les conditions de pêche sont différentes.

On a constaté même au Maroc que les bateaux consomment encore beaucoup trop et  vont trop vite, une baisse de vitesse et d’accélérations permettrait une baisse de bruit, des dépenses et rejets de carburant.

De même la vérification de l’état de la coque, le poids à réduire car les charges sont souvent inutiles, rien que les peintures mais aussi les accessoires et équipements.

On s’aperçoit, comme en voiture en matière de consommation, que les mêmes règles s’appliquent et c’est logique.

Un outil comme l’économètre permet de réduire la consommation grâce aux indications instantanées, l’affichage des coûts en dirhams plutôt qu’en litres serait plus convaincant pour les pêcheurs…

On a aussi noté un maximum de pertes d’énergie en rotation d’hélice, par échappements et par les circuits d’eau sur les bateaux anciens.

Avec les nouveaux bateaux on peut s’attendre à une baisse de consommation de carburant de 10 à 20%, marketing ou pas, ça va dans le bon sens en tout cas.

Côté pêche:

Les thèmes traités passaient de l’encouragement à la pêche artisanale avec  l’aménagement des villages de pêcheurs à l’élimination des filets maillants dérivants qui  ravagent les fonds et la vie marine.

La réglementation apporte un appui précieux pour une puissance et une capacité de pêche stabilisée volontairement et pour une meilleure gestion des ressources à travers les rejets en mer de polluants mais aussi de poisson. A ce titre le port de Tanger Med s’est doté d’une unité de traitement des rejets, huiles et autres polluants.

On a aussi évoqué l’importance du repos biologique, du ciblage des zones de pêche, des cotas de pêche, d’ajustement des quantités pêchées-vendues ainsi que de réglage de la chaîne de froid pour éviter les gâchis récurrents.

Dans ce sens le bateau « Arpege » était présenté comme « le bateau de pêche du futur.»

Comment valoriser les déchets de poisson et éviter de reproduire comme à Nouhadibou une usine de farine de poisson alimentée avec des poissons consommables.

 Avec l’analyse du cycle de vie du poisson pêché jusqu’à sa vente, on étudie l’impact global de l’activité de pêche pour éviter que la réduction d’une pollution n’en augmente une autre, par exemple trop de carburant dépensé pour atteindre des zones de pêche.

Enfin les bénéfices du développement de l’aquaculture qui, si elle est réalisée dans un cadre et des proportions  raisonnables, soulage le stock des poissons sauvages depuis longtemps sous pression.

Au Maroc les 3 Aires Marines Protégées ou AMP : Nador, Essaouira, Massa permettent une conservation des ressources à long terme, plus au Sud  on trouve une zone où l’on veille sur  le phoque-moine

Et pour finir : chaleur humaine et poissons séchés étaient au rendez-vous au stand Afrique et particulièrement de Guinée Bissau.  On s’aperçoit à la lecture du très enchanteur guide d’écotourisme de l’ IBAPGBissau que le pays a su conserver son authenticité jusque dans sa pêche traditionnelle.

-En 2014 l’archipel a reçu le statut de Zone Humide d’Importance Internationale de la Convention Ramsar.

-Les aires protégées recouvrent 26% du territoire

-Sa mangrove est la plus étendue d’Afrique de l’Ouest

-On y pratique la plus ancienne technique de pêche à l’aide de branche de palmier tressé.peche-traditionnelle

LES BENEFICES DU RECYCLAGE DES DECHETS: SOCIETE MAGVAL AGADIR

La résidence Naama désirant recycler ses déchets ménagers, elle a fait appel à une société spécialisée déjà active auprès d’entreprises et collectivités soucieuses de leur impact environnemental.

C’est la société MAGVAL qui est en  charge de la collecte pour envoi après mise sous presse  pour expédition optimale auprès des divers transformateurs. Ceux-ci sont principalement basés sur la capitale marocaine comme par exemple le verre qui est  recyclé à 100%. La majorité est récupéré par la SEVAM « leader du verre au Maroc » à Casablanca. Seul le papier est expédié sur Tanger.

Pas moins de 10 hôtels à Agadir comptent sur Magval pour ces détritus encombrants à fort potentiel une fois traités : Robinson, Club Med, Argana, Sol House notamment mais aussi d’autres entreprises comme Coca-Cola et viennent enfin celles qui doivent neutraliser leurs résidus de produits chimiques (on sait que la région du Souss en est un très gros consommateur!) pour faire valider l’opération par une attestation règlementaire.

La collecte s’effectue dans des conteneurs en grillage robuste laissant apparaître la matière à stocker avec une plaque de référence : ces informations claires sont capitales pour un tri propre et efficace.

Bien sûr, ce n’est pas une raison pour surconsommer ou gaspiller des emballages  car tous les déchets ne sont pas recyclés et ou recyclables.

On distingue, les matières habituelles :

-verre

-métal, boîtes de conserve, cannettes, mais les feuilles d’ALU ne sont pas recyclables..

..d’où l’intérêt de s’en passer ou de les remplacer..

-matières en plastique (pet- polypropylène-pvc…)

-papier/carton

Mais aussi:

-matières en caoutchouc (pneu) -batteries au plomb, piles -bois

-déchets organiques – huiles usées

Les déchets verts sont consommés en élevage ou servent à faire du compost, les huiles sont collectées et traitées à Casablanca pour servir de carburant pour le transport  notamment par la société Kilimanjaro.

La fréquence du ramassage s’adapte aux quantités et la société se fait un point d’honneur à faire le bilan des différents matériaux. « Magval fournira un bon d’enlèvement où seront mentionnées les matières enlevées ainsi que les quantités correspondantes après les avoir pesées sur place ou au dépôt Magval ».

Ainsi chaque partenaire client est informé précisément des quantités collectées et donc de l’incidence positive sur l’environnement (CO2 épargné).

Le déchet devient ici une matière 1ère en puissance, génératrice d’emploi et de richesse qui de surcroît épargne l’environnement de rejets nocifs comme l’a si bien quantifié MAGVAL. Les bénéfices et retombées positives se situent tout au long du processus: en amont pour les entreprises collectées et en aval  pour les entreprises collectrices et transformatrices.

N’est ce pas un cercle vertueux environneMentalement motivant ?

Merci Rachida ,-)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si on faisait la fête sans gaspillage ?

Les périodes de fêtes, que ce soit au Maroc ou plus au Nord, riment souvent avec enthousiasme d’achats anticipés et démesurés et donc à des gâchis considérables. Plus généralement  en France on parle de 14kg à 20 kg par an et par habitant, en Suisse ce serait carrément 100 kg sans compter les pertes tout au long du processus de production agricole ou industriel.

Même si au Maroc la générosité ambiante fait qu’il y a plus couramment partage, et qu’il y a un recyclage informel,  la plupart du temps les denrées brutes ou préparées finissent à la poubelle, et là une richesse vitale devient pollution et  peut-être même privation pour certaines personnes nécessiteuses.

De même les vaisselles jetables, emballages inutiles  ou suremballages déchets réduits en janvier et les transports à rallonge de marchandises importées des antipodes.

On ne parle pas des équipements en « promo » et des cadeaux redondants pléthoriques pour les enfants, ou pas adaptés à « l’heureux élu » clamant non pas son innocence mais pourquoi ça ? pourquoi moi ? donnant naissance ces dernières années à un marché de seconde main florissant et salvateur au lendemain des fêtes.

Au restaurant les assiettes gargantuesques, avec surcharge de viande wwf.ch ou poisson ou de frites et fritures (gaspillage d’huile) par rapport au légume qui ne correspond plus toujours aux règles diététiques favorisant la bonne santé.

Les grandes surfaces sont aussi confrontées au problème, à Agadir par exemple l’enseigne MARJANE jette des montagnes d’  invendus « périmés » qui pourraient soit être mieux gérés en amont (quantité et date limite de consommation) soit plus rapidement mis en promotion soit être retransmis dans un second circuit par exemple bradé.

Quelques pistes pour réduire ces pertes si vous avez des poubelles et placards surchargés

  • Réfléchir à 2 fois avant d’acheter quitte à revenir : réel besoin, déjà à la maison, comme dit la pub etc.
  • Bien calculer ses besoins
  • Ne pas faire ses courses à jeun ou avec des enfants exigeants, capricieux ou accros au sucre
  • Acheter le plus local possible
  • Consommer les produits périssables et non congelés en priorité
  • Bon nombre de plats cuisinés se conservent et sont encore meilleurs froids ou réchauffés
  • Au restaurant le « tupperware » personnel peut éviter la barquette aluminium
  • Si obligation d’utiliser de la vaisselle jetable, il est aussi possible de la laver et de la réutiliser ou recycler
  • Mieux adapter les cadeaux, bien connaître le receveur ses goûts et besoins, cadeaux polyvalents, alimentaires, non périssables
  • Enfin utiliser son Mental: réfléchir, planifier, tenir compte des leçons des erreurs passées, échangez vos expériences et surtout prenez du bon temps !

La répartition des particules fines dans le monde

Concentration de particules fines en microgramme par m3

Dans la série « c’est pas nous c’est eux » on est bien attrapés, dans les pays du Sud. On s’aperçoit avec surprise au vu de la dernière carte de l’ OMS que c’est Nous Tous, chacun à sa manière…alors que  les pays industrialisés ralentissent leurs émissions de co2 entre autres (mais pas la pollution lumineuse)  les pays en développement jusqu’à Agadir génèrent un maximum de particules fines. Surprenant aussi de voir que Paris et certaines métropoles ne sont pas au max !…

Chaleur et poussière due à la proximité du désert ou de lieu de déforestation (coupe d’arbres, de buissons, arrachage de massifs et d’herbes déstabilisant les sols) de combustion de charbon, de déchets en tout genre, de brûlis, véhicules anciens toujours en circulation et  transport diesel expliquent cette malheureuse situation.

Les particules fines incriminées, le mot est juste, de 10  et 2,5 microns, ces dernières pour l’OMS doivent être concentrées au max à 10 microgrammes/m3 alors que pour l’UE 20 microgrammes est acceptable…de toute façon le dépassement est courant.

Pour masquer la réalité on a instauré un barème basé sur les rejets de co2 et non sur les particules fines et en plus on a sous évalué les quantités caractérisant les moteurs, maintenant on attend les rectifications.

Ces particules les plus fines (toutes fraîches sorties du filtre) en plus d’endommager l’environnement les bâtiments et les monuments, pénètrent au plus profond des bronches, des pores et dans le sang, et provoquent y compris maintenant et déjà chez les jeunes enfants  autisme et AVC, et oui, des troubles respiratoires pouvant être mortels, des cancers du poumon des attaques cardiaques et  toujours pas de mesure, c’est donc plus que jamais à l’usager et au consommateur d’agir, mieux que d’espérer que le vent se lève ! oui, on l’entend lors de certain bulletins météo !

En attendant, l’espérance de vie a baissé pour la 1ère fois l’an dernier en France, c’est un premier signe..

Certaines voies restent à consolider de toute urgence :

énergie solaire, four solaire, reboisement, consommation de proximité, recyclage, réglementation de l’usage du moteur diesel : «  3 fois plus d’oxydes d’azote et plus de 30 fois plus de particules par kilomètre parcouru qu’un véhicule particulier essence», d’après Air Parif. Il faudrait surtout offrir au consommateur le choix avec l’essence car c’est de moins en moins  le cas.  En Inde les  véhicules diesel de + de 10 ans et de plus de 2 litres sont interdits, à Paris on va réglementer l’utilisation des véhicules de + de 20 ans, après des tentatives on ose plus trop incriminer directement le diesel, on globalise.

Eco conduite

Quelques mesures permettent de réduire la pollution:

-Coupez le moteur à partir de 10 secondes d’arrêt

-Déchargez les poids inutiles de votre véhicule

-Faites contrôler la pression des pneus

-Réduisez les rapports: n’allez pas à fond avant de passer à la vitesse supérieure

-Rétrogradez avant de freiner

-Réduisez votre vitesse et conduisez en anticipant grâce à une vision lointaine, vous éviterez freinages et accélérations rapprochées, consommation excessive de carburant, usure anormale de plaques de freins, risques d’accidents et stress inutile !

-Réduisez ou arrêtez la clim/chauffage

Rationalisez et regroupez les déplacements motorisés: économie de temps car faire des allers retours est-il gratifiant ?

puis-je attendre demain pour faire autre chose en même temps ?

ou au contraire j’y suis, que puis-je faire pour éviter de revenir demain ?

Et vous, vous êtes plutôt vroum vroum ou plutôt teuf teuf ?

Moi je suis plutôt vroum vroum, c’est un bruit plus doux et moins polluant.

Malheureusement on trouve presque toujours du teuf teuf de nos jours, sur la route comme en magasin.

Arguments de vente diesel : moins polluants !!! moins bruyants !! moins chers !

Jugez plutôt par vous-mêmes ! Ecoutez, respirez derrière un véhicule, ça tombe bien les plus mauvais bruits sont irrespirables la causalité est facile à établir. N’avalez pas tout ce qu’on vous débite et surtout pas les rejets d’échappement !

Peintures et vernis sans solvants

Mis à jour le 08.11.2017

Envie de rafraîchir votre intérieur sans vous brûler les bronches ?

Lessiver les murs ou repeindre ?

Bien souvent suivant la qualité de peinture et la couleur, il est possible de procéder à un bon lessivage. Sinon il existe des peintures et même des vernis sans solvants (en quantité minimale) dilués à l’eau. Pas de nausées, ni de dégagement nocif au fil du temps, moins de pollution et ce, même pour fer et bois. De plus ces produits sont de  nos jours très satisfaisants du point de vue rendu et entretien.

Sans aller jusqu’aux peintures bio proposées en Europe, à la chaux, silicate, argile, huile de lin ou cire, qu’on ne trouve pas encore facilement ici, il est possible de gagner du temps en magasin en allant directement aux marques qui proposent ces produits allégés avec un minimum de solvants en vérifiant la composition des sous-produits.

Monsieur Bricolage

Pour une protection intérieure/extérieure en mat/satiné, on trouve principalement :

Cedria et sa gamme écologique, un large choix de lasures (translucides) et vernis bois. Choisir celles à l’eau marquées d’une goutte  et sans nanoparticules (éviter l’appellation Nano). Dekor lasur, Blanc Australie, Fon tin protection et finition, émulsion huile teck à l’eau, protecteur bois exotique, mais aussi émail plus pour bois et supports métalliques intérieur/extérieur, vernis intérieur, base d’imprégnation à l’eau contre vers à bois et champignons.

Oxi : peinture carrelage, sol direct, lasure bois ext LINITOP, vernis acrylique écolo en bombe mat, satiné, brillant.

Xylazel : vernis bois int, ext, lasures teintées. Imperméabilisant ext, vernis terre cuite/brique, peinture anti-humidité à l’eau.

Astral :vinyl, vernis incolore pour pierre, béton, brique, terre cuite, Aquastral : peinture acrylique int, ext semi brillant,TX 500 : enduit anti-humidité int, ext

Toupret enduit : La marque suisse travaille dans le respect de l’environnement à chaque étape du processus industriel : limitation des déchets, poids des emballages et  utilisation maximale de composants naturels.

Colorado : La marque marocaine développe une gamme douce. Acrimat, sat ou lac, déclinaisons de brillance. Coloaqua blanc qui peut être teinté.Enduit vynil de lissage,

En clair le mieux est à l’eau acrylique,  le vinyl est mieux que les matières au white spirit, à l’huile ou glycéro  à base de solvants. Ces dernières sont à manipuler avec précaution en cas de nécessité d’hyper résistance comme élément de chauffage ou élément très exposé aux intempéries.

Dilution et nettoyage pinceaux:

Si on ne peut pas les laver de suite pas de problème, on racle le surplus et on met le pinceau dans un plastique bien fermé pour éviter qu’il ne sèche avant une utilisation rapprochée. Pour finaliser le nettoyage on peut le  frotter dans du vinaigre chaud ou à l’huile d’olive ou autre corps gras puis finit avec un peu de savon. Eviter au maximum les surplus en finissant bien tout sur la surface à peindre et en grattant  sur le bord du pot pour récupérer l’excédent.

Les planchers :

-kronofix classic : notamment avec « très faibles émissions de substances toxiques, labellisé PEFC gestion forestière durable »

-angle2angle : « très faibles émissions de substances toxiques, certifié iso 9001, 14001, co2 et kwh réduit »

-Sélection clic : « naturel et neutre aux personnes… »

-Primaflor : labellisé PEFC gestion forestière durable

Chez BRICOMA  on trouve aussi :

FACOP : peinture Aqualac blanc ou teinté

JAFEP : Peinture Pinecol Pour la charmante petite histoire teintée d’exotisme…

ELG marque de Bricoma :nettoyant pour sol bio

Monsieur Bricolage:

Lessive SOLUVERT  nettoie tout : planchers, surfaces difficiles aussi surfaces à peindre peut s’utiliser sans gant, sans allergène, conservateur chimique, ether de glycol, biodégradable en 28 jours, sans rinçage, emballage recyclable.

Pierre de nettoyage en pot STARWAX 100% naturel nettoie tout intérieur, nettoyant parquet.

 En grande surface:

Produits d’entretien l’ARBRE VERT Sols : sans phosphates, ethers de glycol, phtalates ni colorants de plus possibilité d’acheter dans recharge plastique léger (malheureusement pas assez disponible..) et non grosse bouteille épaisse à chaque fois. Linge : sans ethers de glycol,phtalates, azurant optique, ni colorant.

Le parfum et très doux non allergisant: Je-l’u-ti-lise!

 

Les cas concrets rattachés à la COP 22 Marrakech les entreprises sont mobilisées :

De passage à Marrakech lors des préparatifs de la manifestation mondiale, et en dépit d’une pollution atmosphérique de poussières, particules fines de diesel et d’incinération de déchets, j’ai pu noter ces innovations qui j’espère amélioreront la situation.

-Mises à niveau des établissements hôteliers aux normes environnementales:

Malheureusement on trouve des établissements proposant encorede »gigantesques » piscines, alors qu’on peut économiser l’eau facilement en réduisant les dimensions et ce d’autant plus que la tendance est aux points d’eau moins profonds  au design plutôt allongé. De plus une mise en avant de cette « raisonnable » stratégie représente un argument choc marketing COP 22… et au delà!

Pas moins de 80 établissements du Royaume sont labellisés dont 34 de Marrakech sont labellisés clef verte http://www.laclefverte.org, les établissements parties prenantes feront découvrir les réalisations marocaines en matière de tourisme durable.

Arrosage des golfs pour réduire la pression déjà très forte sur la nappe phréatique, la ville épure les eaux usées, elle prévoit d’en augmenter la quantité, et les distribue sur les golfs et espaces verts.

-Aménagement d’espaces verts avec éclairage solaire : jardins d’Issil sur 1,5 ha, Allal El Fassi sur 2,5 ha, El Koutoubia 2 ha et El Harti 5,5 ha

-Mise en place d’une usine de traitement des déchets de la nouvelle décharge publique

La centrale solaire de Ouarzazate va être reproduite à Marrakech, transformation de déchets en électricité pour l’éclairage public

-Installation de quartiers écologiques à Rmilat

Transports: création d’une station électrique, 4 bus fonctionnant à l’énergie électrique solaire sur 2 étages avec tarifs forfaitaires sur 24 ou 48h, mise en circulation des premiers véhicules électriques Renault et Nissan lors de la COP 22, lancement du premier véhicule électrique réalisé au Maroc, projet d’encouragement à la pratique du vélo en coopération avec l’ambassade des Pays-Bas « Pikala bikes »

-Efficacité énergétique d’établissements publics, logement social à énergie positive, l’ONCF s’engage à réduire de moitié la facture énergétique de la charmante et fonctionnelle gare de la ville par un équipement de panneaux solaires

-Programme d’optimisation de consommation d’énergie de « mosquées vertes » dont une faisant référence dans la région de Marrakech à généraliser sur l’ensemble du Royaume.

A noter d’abord deux innovations de taille d’autant plus louables qu’elles proviennent du continent, le bio charbon à base de résidus de paille et d’argile d’une association sénégalaise et le bio diesel à partir de micro algues présenté par une jeune tunisienne. Le consulat de France de Marrakech en a profité pour réaménager ses jardins avec un gazon artificiel recyclable, sans tonte, sans arrosage, donc sans traitement chimique, agrémenté de cactées pour un entretien minimum. La place Jemaâ el Fna exposera les espèces animales protégées. Sofitel et Novotel exposent des œuvres d’art en lien avec la récupération des déchets « Monsieur Propre pour nettoyer la planète » clin d’œil à l’utilisation excessive de produits d’entretien, et actions de ramassages de déchets par des enfants dans leur quartier.

Enfin, un appel à projets a été lancé dans les domaines de la valorisation des déchets, de l’utilisation rationnelle de l’eau et de l’efficacité énergétique en vue de participer à la sélection finale.

Qui a dit que GOLF et NATURE ne faisaient pas bon ménage?

Le golf d’Esery

Au Golf Club d’Esery on a pris une longueur d’avance, tout golfeur apprécie son importance… C’est fait. Plus de yaca^-<focon<ifoconfastous. Lire la suite « Qui a dit que GOLF et NATURE ne faisaient pas bon ménage? »

Entretien de toiture végétalisée

Cet espace plat derrière les feuillages rouges est un toit de garage, il est recouvert d’une couche de terre et la nature y a repris ses droits offrant agrément visuel et isolation. Mais l’accès est un peu compliqué et la tentation pourrait amener à y balancer de la chimie pour nettoyer les herbes trop hautes. Profitons de la météo humide des derniers jours.

Après la pluie, facile de déraciner, avec de bon gants, cette espèce de chardon qui déséquilibrait l’espace. Pas d’herbicide, simplement un peu de sport de proximité, spontané et gratuit!

Avant le sport

Toiture_végétale 058

Après le sport: j’ai perdu temporairement la 2de photo, en faisant le nettoyage de ma bibliothèque d’images croyant que c’était possible, eh ben non, je sais maintenant. En attendant un retour inespéré, je vous la décris, c’est la même que la 1ère, mais l’espace entre la balustrade du balcon et le prunus est complètement plan, formant un herbage régulier et naturel formant prolongement avec la haie de cyprès à l’arrière.

–Je ne me lasse pas de regarder *-*

 

Toiture_végétale 059

 

Marre d’entretenir votre piscine?!

Marre de son éternelle couleur bleu artificiel?                                                                               Marre de griller un maillot par semaine?                                                                                               Marre de peler comme un serpent?                                                                                                   Marre de gaspiller l’eau?                                                                                                                             Marre de puer le chlore?                                                                                                                                 Marre d’acheter le chlore?

…à l’hôtel Sonnental à Dubendorf près de Zurich en Suisse…

Quel plaisir d’abord pour les yeux, ce bassin biologique, jardin rocheux avec chute d’eau se
déversant dans un liquide vert limpide et donnant la sensation de virginité totale dans un décor paysager. Lire la suite « Marre d’entretenir votre piscine?! »

De retour pour  les vacances en territoire Suisse et genevois..

..j’ « apprécie » les changements.

Avec Solar impulse le tour du monde en avion solaire n’a pas enthousiasmé les médias européens. Pas assez « sensationnel » dans le contexte actuel ? En tout cas, cette mission accomplie ouvre la voie aux perfectionnements et vulgarisations dans le domaine. On est impatients de les découvrir et d’en profiter. Car si les moyens de communication virtuels ont évolué à toute vitesse, les transports, eux, sont encore un peu à la traîne…le camion électrique de Daimler est en cours et le bus enjambeur chinois mérite encore quelques ajustements. Lire la suite « De retour pour  les vacances en territoire Suisse et genevois.. »

Le spectre du sac plastique au Maroc

Le Maroc consomme 900 sacs/an par personne c’est le 2e consommateur mondial.

La durée d’utilisation moyenne du sac est de 20mn et sa décomposition des décennies voire siècles, ce qui est le pire des stades car à ce moment il est intégré définitivement dans le cycle de vie ; il est alors irrécupérable dans la chaîne alimentaire. Lire la suite « Le spectre du sac plastique au Maroc »

Forum expat.com protection environnement au Maroc

Bonjour, Merci pour cette question des déchets qui est mondiale et capitale

Le plus efficace pour moi n’est pas d’attendre  que les poubelles ou autres n’arrivent, elles viendront bien un jour mais elles peuvent avoir un effet pervers: Lire la suite « Forum expat.com protection environnement au Maroc »

Déchets réduits en janvier

Passée la période de préparation mentale qui, il faut bien le dire était emplie d’incertitudes et même de trac, je suis soulagée de constater que ce n’était pas justifié; j’étais archi-motivée par un tiroir à sacs plastique en indigestion chronique menaçant de refoulement.

Ci dessous: Lire la suite « Déchets réduits en janvier »

La lagune de Oualidia

environneMentalblog, blog environnemental à AGADIR

Agadir blog environnementalblog blog environnemental

Trucs et astuces

BIENVENUE

sur ce nouveau blog à Agadir, blog d’échange d’information sur les actions écoresponsables. Toutes nos activités ayant un impact sur notre-encore-magnifique-environnement pourquoi ne pas nous amuser à les gérer? Lire la suite « environneMentalblog, blog environnemental à AGADIR »