Les piscines qui sortent du lot en ménageant leur eau.

Après les piscines naturelles

L’époque ou les piscines voyaient systématiquement grand et profond est dépassée. Peu esthétiques, avec un volume d’eau colossal, un entretien contraignant, quantité de produits chimiques et peu pratiques pour l’aquagym. Le poids de la masse d’eau en question peut aussi présenter un risque pour les ouvrages en bordure ou en surplomb, glissements de terrains ou sur les terrasses, infiltrations. Moins profondes au design plus original, sans plongeoir ni échelle.

Calipau dakhla

Hôtel Calipau Dakhla

La mer toute proche s’invite dans un bassin à débordement, la perspective confond les deux, tout en longueur on y entre par un escalier se prolongeant en galerie permettant de la longer en gardant juste les pieds dans l’eau ; effet et pratique garantis. Aspirateur pour le sable et peu de chlore.

Une pompe alimente et renouvelle le stock depuis la mer toute proche en quelques heures, le doux bruit d’évacuation fait penser à l’ancestral système de seguia qui sert toujours à arroser les cultures des oasis.

La baignade allie le confort de la piscine aux bienfaits des bains de mer qui sont indiqués pour nombre de problèmes de peau, d’articulations, musculaires ainsi que des voies respiratoires.

Ksar Tafnidilt

Ksar Tafnidilt Tan Tan         

Peu profonde, à l’origine c’est un bassin pour arroser les cultures et l’oliveraie entourant le Ksar. Son eau est donc renouvelée au gré des besoins par trois puits avec des taux de salinité différents. La peau la tolère bien, mieux, elle s’y retrouve car elle est non traitée et peu calcaire. La nappe épargnée par les pompages excessifs est toujours à 15m 😉

 

- Atlas Kasbah

Ecolodge Atlas Kasbah Tighanimine El Baz

Dominant la vallée de l’arrière pays d’Agadir et agrémentée d’une belle ombrière, elle fonctionne par électrolyse au sel qui assure un roulement par sa transformation en chlore et sel en intermittence. Celui-ci circule grâce à un moteur fonctionnant à l’électricité solaire, le ksar est autonome à 80%. L’eau doit être complétée quand il y a eu évaporation, pas d’apports chimiques et les bienfaits sur la peau sont indéniables.

hotel les cascades

Hotel les Cascades Imouzzer

Cette ancienne piscine à 1160 m d’altitude au panorama somptueux est toujours aussi attractive, sauf à être frileux, l’eau de source à 20° est constamment renouvelée, mais quand on est courageux, quel plaisir au milieu de ce parc aux essences locales.

 

Publicités